Par , le 29 mars 2010 à 15h30, mis à jour le 29 mars 2010 à 15h30

A Monaco, le sport auto la joue électrique

Le salon Ever Monaco ne brille pas par ses nouveautés cette année. Néanmoins, nous avons pu tester deux modèles mélangeant l'électrique et la sportivité.

Partager :
Ever Monaco : Quand le sport auto s'électrise

A Monaco, l'Ever Monaco est presque similaire chaque année. Le nombre de nouveautés est limité, en raison du salon de Genève au lequel les constructeurs ont donné la priorité. Voici quand même deux modèles qui ont retenus notre attention.

Tazzari Zéro
C’est donc chez d’autres acteurs qu’il faut aller chercher un peu de nouveauté. Ainsi, nous avons pu prendre le volant de la Tazzari Zéro. D’origine italienne, cette petite auto à deux places a un look sympa et sportif. Un logo ZZ s’affiche fièrement sur la calandre du véhicule, ainsi que sur les pédales de frein et d’accélérateur.

Une électrique qui met les watts
Outre le design, l’originalité vient des différents modes de fonctionnement : éco, normal ou course. En actionnant le bouton rouge sur le tableau de bord, comme d’autres actionneraient de la nitro ou tourneraient la clé de leur Bugatti Veyron, la vitesse maxi passe alors de 80 à 100 km/h.

Son prix
L’accélération est au rendez-vous et on a l’impression de rouler dans un kart. L’autonomie est de 140 km, variable bien entend selon le mode de conduite. La Tazzari Zéro sera vendue à partir de 19.000 euros. Elle est vendue en France par l’intermédiaire de Tazzari Electric.

Protoscar Lampo2
La Lampo2 est un concept car de GT électrique, qu’on a pu apercevoir au salon de Genève sur l’espace de l’association e’Mobile. Il a été conçu par la firme suisse Protoscar. Il s’agit d’une GT électrique, évoquant un peu la Corvette, et qui se caractérise par ses performances : 200 km/h en pointe, une accélération de 0 à 100 km/h en 5 secondes.

Une GT électrique bien alléchante
Elle pourrait tenir tête à des GT à moteur essence, ou tout simplement au roadster Tesla, que l’on peut d’ailleurs acheter à Monaco, où il y a un showroom. La Lampo2 a deux moteurs électriques, des batteries lithium-ion (200 km d’autonomie) et des panneaux solaires. Elle se distingue aussi par une transmission à quatre roues motrices.

En tout cas, on se dit qu’un Grand Prix de la voiture électrique aurait fière allure à Monaco.

Publier un commentaire