En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
Automoto

Prochaine diffusion le dimanche 2 novembre
à 10:10

Matthieu Lauraux
Par
le 25 juin 2012 à 12h57mis à jour le 25 juin 2012 à 13h03

F1 - Alonso : "un jour inoubliable" à Valence

L'image fut belle. Fernando Alonso n'y a pas cru, mais il fut le vainqueur de ce Grand Prix d'Europe si animé. Sur le podium, les larmes coulaient sous le coup de l'émotion. Il revient sur ce dimanche exceptionnel.

Podium F1 2012 Europe GP Alonso Schumacher
Commenter
Emu, heureux, Fernando Alonso s'exprime pleinement sur sa magnifique victoire dimanche à Valence.
 
Sublime !
 

Premier d'un Grand Prix magistral, l'espagnol a vécu sans doute l'une des plus belles courses de sa carrière. "Cela a été un jour inoubliable pour moi et je ne peux trouver les mots pour exprimer mes sentiments. Gagner dans mon pays est une émotion indescriptible; je me rappelle encore de la victoire à Barcelone en 2006 et gagner ici à valence avec cette équipe fantastique, c'est fou, spécialement quand nous traversons des temps si difficiles en Espagne. C'est beau que ce qu'apporte le sport et je pense que les victoires de l'équipe nationale de football et de Nadal peuvent donner de quoi sourire aux gens". Fernando était en pleurs au moment des hymnes, expliquant que "c'était émouvant d'être sur le podium avec Andrea Stella, car il a travaillé aussi avec Michael (Schumacher) et Kimi (Räikkönen). Il a pu célébrer de la meilleur manière possible cette victoire inattendue, au vu de notre position au départ".

 

 

"Il ne faut jamais abandonner"

 

"Mon arrêt après la ligne d'arrivée ? Je ne sais pas ce qui s'est passé mais cela arrivait au bon moment, parce que j'étais juste devant les tribunes et j'ai pu célébrer cela avec mes fans ! Le sport donne toujours les mêmes leçons dans le sens où il y a des hauts et des bas et que les choses changent rapidement", raconte un Alonso philosophe. "[Samedi], nous n'avons pu passer en Q3 et [dimanche] nous avaons gagné, cela signifie qu'il ne faut jamais abandonner, et ce jusqu'au drapeau à damiers. C'est un beau cadeau pour tous les gens venus de loin, ou qui ont même dormi dans leurs voitures et qui sont restés dans les tribunes sous cette chaleur torride", soulignait-il.

 

 

Podium F1 2012 Europe GP Alonso
Forte émotion pour Alonso sur le podium

 

 

Retour sur la course

 

L'espagnol revient sur son vécu de ce grand Prix : "Au départ, ce ne fut pas facile de gagner des places, j'ai retardé au possible mon freinage dans le virage 4, restant à l'extérieur. Puis j'ai commencé à batailler et, après la voiture de sécurité, j'ai commencé à penser au possible podium. Ensuite j'ai attaqué Grosjean et réussi à le passer, malgré cela j'ai angoissé sur le fait d'avoir pu subir quelques dommages quand on s'est touchés. Après deux ou trois virages, j'ai réalisé que tout était bon et je me suis détendu" détaille Alonso, "une fois arrivé en tête après l'abandon de Vettel, nous espérions que les pneus arrivent jusqu'au bout. J'ai parlé à mon ingénieur qui m'a souligné que je roulais aussi bien que mes poursuivants. A la fin, il ne restait pas grand chose, mais au contraire du Canada, tous les autres étaient dans la même situation."

 

 

"Encore beaucoup de travail à effectuer"

 

Fernando ne gâche pas son plaisir, mais est réaliste vis-à-vis des performances pures de la Ferrari. "En repensant à [samedi], ce qui est arrivé confirme qu'il y a encore beaucoup de travail à effectuer et que nous devons être honnêtes là-dessus, pour nous-mêmes et pour nos fans", explique légitimement le pilote, "nous ferons tout pour gagner ce championnat mais nous n'avons pas encore la plus rapide voiture et nous devons pousser pour atteindre cet objectif aussi vite que possible".

 

 

Avec 20 points d'avance au championnat, Fernando Alonso attaquera à Silverstone le Grand Prix de Grande-Bretagne en leader confirmé, le 6 juillet pour les premiers essais.

 

 

PUBLIER UN COMMENTAIRE
OK

VOITURES NEUVES JUSQU'à -35%

Toutes les voitures neuves jusqu'à -35%

LES DERNIÈRES NEWS AUTOMOTO

Automoto et Marion Jollès Grosjean vous emmènent à la découverte du célèbre carrossier italien Touring Superleggera ce dimanche 2 novembre 2014.
Par Loïc CHENEVAS-PAULE, le 31 octobre 2014 à 15h31, mis à jour le 31 octobre 2014 à 16h24

Automoto : Sommaire et teaser de l'émission du 26 octobre 2014

Ce dimanche 2 novembre 2014, Automoto et Marion Jollès Grosjean vous donnent rendez-vous à Milan pour vous faire découvrir le mythique carrossier italien Touring Superleggera. ...

logAudience