Par , le 02 septembre 2012 à 18h23, mis à jour le 02 septembre 2012 à 22h21

F1 GP Belgique : Grosjean suspendu une course !

Romain Grosjean a été suspendu une course par les commissaires de course après le carambolage lors du départ du GP de Belgique. Le pilote Lotus-Renault a été jugé responsable des abandons de Lewis Hamilton et Fernando Alonso.

Partager :
Romain Grosjean Lotus F1 Espagne itw

Fait marquant de la course, au même titre que la seconde victoire de la saison de Jenson Button, ce crash de début de course relance le suspense en tête du championnat du monde des pilotes.

 


« Faute extrêmement grave »


Auditionné par les commissaires de course à la fin du Grand Prix, Romain Grosjean a dû donner sa version des faits concernant le carambolage intervenu au départ avec Lewis Hamilton. Les officiels ont décidé de le suspendre pour le prochain Grand Prix de Monza au titre de « faute extrêmement grave » assortie d'une "erreur de jugement", en "éliminant" deux des « principaux animateurs du championnat », Lewis Hamilton et Fernando Alonso. Le pilote français et l'écurie n'ont pas souhaité faire appel de la décision.

 


La version de Grosjean


Lors de son retour aux stands, Romain Grosjean souhaitait mettre en avant le fait qu'aucun blessé ne soit à déplorer dans ce carambolage tout en admettant ses torts : "J'accepte mon erreurC'était un départ un peu fou, avec la manoeuvre de(Pastor) Maldonado, et la fumée de la Sauber (Kobayachi). J'ai fait une erreur, en évaluant mal ma position par rapport à Hamilton, j'étais certain à 100% de l'avoir dépassé, je vais devoir travailler ma vision depuis la monoplace. Donc c'est une petite erreur et un gros accident. Je n'étais pas là pour m'arrêter au premier virage. Je suis vraiment, vraiment désolé, et heureux que personne ne soit blessé."

 


Hamilton et Alonso abusés


Les « victimes » du jour se sont brièvement exprimées sur les évènements. En dépit d'un léger signe d'agacement à la sortie de son véhicule vis-à-vis de Grosjean, Lewis Hamilton n'était pas très loquace avec la presse : « je ne veux pas parler de cet incident » précise le Britannique tandis que Fernando Alonso faisait part de sa déconvenue : « Je suis déçu parce que j'ai perdu des points. Mais j'ai aussi de la chance car je serai à Monza dans 5 jours alors que lorsqu'on voit les images, on se rend compte que j'aurais pu être touché aux bras ou à la tête. »


Romain Grosjean devra s'acquitter d'une amende de 50 000 euros et pourrait être remplacé par Jérôme d'Ambrosio lors du GP de Monza.  
 
 

Publier un commentaire