En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
Automoto

Prochaine diffusion le dimanche 2 novembre
à 10:10

Matthieu Lauraux
Par
le 29 juillet 2012 à 15h55mis à jour le 30 juillet 2012 à 12h52

F1 - GP de Hongrie : l'imbattable Hamilton remporte la course !

Il fut le plus rapide pendant tout le week-end, et a été véritablement maître de sa course, repoussant les attaques des Lotus de Räikkönen et Grosjean. Lewis Hamilton a régné en maître sur Budapest, et s'impose par la seconde fois cette année.

Hamilton GP F1 Hongrie McLaren 2012
Commenter
Victorieux sur la piste du Hungaroring, Hamilton obtient sa seconde victoire de la saison de Formule 1...
 
 

Départ propre

 

Pas d'incident pour le coup d'envoi du Grand Prix. Ou presque. Car ce n'est qu'après une seconde procédure que les pilotes se sont élancés, après que Schumacher, immobilisé, eusse annulé la première. Hamilton a gardé l'avantage de sa pole position devant Grosjean au départ, les deux pilotes gardent deux secondes d'écart jusqu'aux premiers arrêts, recalant Vettel, passé derrière Button, à 13 secondes.

 

 

Premiers arrêts

 

Dès le 14è tour, Button inaugure les premiers arrêts aux stands, donnant une stratégie à 3 arrêts. Hamilton ravitaille au 16è tour, suivi par Grosjean au 18ème, mais le français peine à redémarrer et perd de précieuses secondes. Jusqu'au 21è tour, tout le monde change ses pneumatiques, sauf le mexicain Pérez qui s'essaie à continuer, obtenant une 8ème position à ce moment-là, mais la Sauber doit passer par la case stands, après avoir été dépassée par Alonso, Webber et Senna.

 

 

La Lotus revient !

 

Pendant ce temps, Grosjean rattrappe Hamilton à coup de demi-seconde par boucle, battant ses propres meilleurs tours en course. Derrière, deux batailles à suivre, celle de Button-Vettel pour la 3ème position, et celle de Alonso-Webber à la 6ème place. Le français reste à hauteur de la Mclaren, subit un petit coup de mou aux 27-28è tour, perdant 1,5 seconde, pour mieux revenir. A la 31è boucle, il revient à moins d'une seconde, mais laisse échapper de précieux dixièmes après des passages généreux sur les vibreurs.

 

 

Deuxièmes arrêts

 

De nouveau, Jenson Button anticipe la seconde séance d'arrêts aux stands. En durs, il repart en tendres. Il perd cependant du terrain, reparti dans le traffic, et Vettel (3è) revenant comme un boulet de canon sur Grosjean, comme Räikkönen (4è) prenant le meilleur tour, 2 secondes plus rapide que Hamilton. Vettel s'arrête au 39è tour, Grosjean au 40ème, qui ne laisse que 1,5 seconde à l'allemand, qui vient alors le chercher ! Hamilton stoppe au 41è tour, et repart avec chance juste devant Alonso et une Caterham, Grosjean se retrouve en bien mauvaise posture dans le trafic, attaqué par la Red Bull... Et on oubliait le finlandais Räikkönen, qui surperforme avant son arrêt effectué au 46è tour, et repart au coude-à-coude avec Grosjean ! Les voitures se touchent au freinage, mais le français cède, très belle opération de "Iceman" ! Button, à côté de la plaque s'arrête pour la troisième fois.

 

 

Les Lotus à l'attaque

 

Il reste 20 tours, les monoplaces noir et or sont en 2è et 3è positions et vont se battre pour la victoire. Elles reviennent à pas de charge sur Hamilton, qui avait plus de 4 secondes d'avance. Enfin surtout Räikkönen, qui colle la McLaren dès le 52è tour, Grosjean regardant ceci de loin, à 4 secondes. En parallèle, Pastor Maldonado est pénalisé très sévèrement pour avoir touché Di Resta lors d'une tentative de dépassement.

 

 

Fin de course palpitante

 

A dix tours de la fin, tout semblait se figer, Hamilton premier, Räikkönen ne trouvant poas l'ouverture, Grosjean recalé à 4 secondes, et Vettel en spectateur derrière le français. C'est l'allemand qui s'arrête pour la troisième fois, mais reste 4ème grâce à son avance sur Alonso. Schumacher, qui était 18ème, abandonne au 61è tour. L'allemand de Red Bull réalise des temps exceptionnels, 2 secondes plus véloce que Grosjean, mais l'écart est trop important pour espérer revenir.

 

 

Exceptionnel

 

Lewis Hamilton remporte donc ce Grand Prix de Hongrie, face aux Lotus de Kimi Räikkönen et Romain Grosjean. L'anglais aura resisté aux assauts des monoplaces d'Enstone et gagne son seconde trophée de la saison 2012. Vettel échoue à quelques dixièmes du franco-suisse, Alonso termine à 13 secondes de la Red Bull, Button est déçu, 6ème seulement. Autres pilotes dans les points, Bruno Senna, Webber, et enfin Rosberg sauvant l'honneur pour Mercedes.

 

GP F1 de Hongrie 2012 - Classement à l'arrivée

 

1. Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes) en 69 tours
2. Kimi Räikkönen (Lotus-Renault) +1.0 s
3. Romain Grosjean (Lotus-Renault) +10.5 s
4. Sebastian Vettel (Red Bull-Renault) +11.6 s
5. Fernando Alonso (Ferrari) +26.6 s
6. Jenson Button (McLaren-Mercedes) +30.2 s
7. Mark Webber (Red Bull-Renault) +34.4 s
8. Bruno Senna (Williams-Renault) +33.8 s
9. Felipe Massa (Ferrari) +38.3 s
10. Nico Rosberg (Mercedes) +51.2 s
11. Nico Hulkenberg (Force India-Mercedes) +57.2 s
12. Paul di Resta (Force India-Mercedes) +62.8 s
13. Pastor Maldonado (Williams-Renault) +63.6 s
14. Sergio Pérez (Sauber-Ferrari) +64.4 s
15. Daniel Ricciardo (Toro Rosso-Ferrari) +1 tour
16. Jean-Eric Vergne (Toro Rosso-Ferrari) +1 tour
17. Heikki Kovalainen (Caterham-Renault) +1 tour
18. Kamui Kobayashi (Sauber-Ferrari) +2 tours
19. Vitaly Petrov (Caterham-Renault) +2 tours
20. Charles Pic (Marussia-Cosworth) +2 tours
21. Timo Glock (Marussia-Cosworth) +3 tours
22. Pedro de la Rosa (HRT-Cosworth) +3 tours
23. Narain Karthikeyan (HRT-Cosworth) accident 66è tour
24. Michael Schumacher (Mercedes) abandon 58è tour

 

 

Classement pilotes (11/20 courses)

 

1. Fernando Alonso (Ferrari) 164 pts (+10)
2. Mark Webber (Red Bull-Renault) 124 pts (+4)
3. Sebastian Vettel (Red Bull-Renault) 122 pts (+12)
4. Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes) 117 pts (+25)
5. Kimi Räikkönen (Lotus-Renault) 116 pts (+18)
6. Nico Rosberg (Mercedes) 77 pts (+1)
7. Jenson Button (McLaren-Mercedes) 76 pts (+8)

8. Romain Grosjean (Lotus-Renault) 76 pts (+15)
9. Sergio Pérez (Sauber-Ferrari) 47 pts
10. Kamui Kobayashi (Sauber-Ferrari) 33 pts
11. Pastor Maldonado (Williams-Renault) 29 pts
12. Michael Schumacher (Mercedes) 29 pts
13. Paul di Resta (Force India-Mercedes) 27 pts
14. Felipe Massa (Ferrari) 25 pts (+2)
15. Bruno Senna (Williams-Renault) 24 pts (+6)
16. Nico Hulkenberg (Force India-Mercedes) 19 pts (+2)
17. Jean-Eric Vergne (Toro Rosso-Ferrari) 4 pts
18. Daniel Ricciardo (Toro Rosso-Ferrari) 2 pts
19. Timo Glock (Marussia-Cosworth) 0 pt

20. Charles Pic (Marussia-Cosworth) 0 pt


21. Vitaly Petrov (Caterham-Renault) 0 pt


22. Heikki Kovalainen (Caterham-Renault) 0 pt


23. Pedro de la Rosa (HRT-Cosworth) 0 pt


24. Narain Karthikeyan (HRT-Cosworth) 0 pt 



 

 

Classement équipes (11/20 courses)

 

1. Red Bull-Renault 246 pts (+12)
2. McLaren-Mercedes 193 pts (+33)
3. Lotus-Renault 192 pts (+33)
4. Ferrari 189 pts (+12)
5. Mercedes 106 pts (+1)
6. Sauber-Ferrari 80 pts
7. Williams-Renault 53 pts (+6)
8. Force India-Mercedes 46 pts
9. Toro Rosso-Ferrari 6 pts
10. Caterham-Renault 0 pt

11. Marussia-Cosworth 0 pt

12. HRT-Cosworth 0 pt


 

PUBLIER UN COMMENTAIRE
OK

VOITURES NEUVES JUSQU'à -35%

Toutes les voitures neuves jusqu'à -35%

LES DERNIÈRES NEWS AUTOMOTO

La nouvelle Kawasaki Ninja H2R 2015.
Par Loïc CHENEVAS-PAULE, le 31 octobre 2014 à 10h11, mis à jour le 31 octobre 2014 à 12h05

Salon de Milan 2014 : les 5 stars à ne pas manquer !

Parmi les dizaines de nouveautés qui seront révélées lors du Salon de Milan 2014, lieu culte pour tous les passionnés de motos, nous vous avons sélectionné cinq modèles à ne pas ...

La Peugeot 208 Natural Concept présentée lors du Salon de São Paulo 2014.
Par Loïc CHENEVAS-PAULE, le 30 octobre 2014 à 17h54, mis à jour le 30 octobre 2014 à 18h18

Peugeot 208 Natural Concept : en mode écolo au Salon de Sao Paulo

A l'occasion du Salon de São Paulo 2014 qui a débuté ce mardi 28 octobre, Peugeot a dévoilé une version adaptée et écologique de sa 208 pour le marché brésilien. Cette dernière ...

Jules Bianchi
Par Loïc CHENEVAS-PAULE, le 30 octobre 2014 à 17h18, mis à jour le 30 octobre 2014 à 17h37

F1 : Jules Bianchi "continue à se battre"

Ce jeudi 30 octobre 2014, Marussia et la famille de Jules Bianchi ont publié un nouveau communiqué sur le site officiel de l'écurie russe pour faire le point sur l'évolution de ...

logAudience