Matthieu Lauraux
Par
le 15 mai 2012 à 10h30 , mis à jour le 15 mai 2012 à 18h18

Les prix de l'essence baissent encore, le blocage attendra

Les records pleuvaient toutes les semaines depuis le début d'année. Mais les carburants ont chuté fortement depuis un mois, remettant en cause le blocage des prix annoncé lors de la campagne présidentielle.

Partager :
La Méthode Cohen : comment payer son essence moins cher ? (22/01/2012)
La baisse du prix de l'essence se confirme dans les stations-services en France, à 1,5815 euros au litre.


Enfin !

Vous l'avez sans doute remarqué lors de votre dernier plein d'essence, le prix au litre a sensiblement baissé. Pour la quatrième semaine consécutive, le SP95 a fléchi, soit de 1,6664 euro au 13 avril pour le record absolu à 1,8515 euro au 11 mai, soit 8,5 centimes de moins en 1 mois. Le diesel a également chuté, à 1,4023 euro au litre, soit 5,6 centimes sous le pic historique atteint le 16 mars. En résumé, les carburants sont revenus à leur niveau de mi-février. A noter, le GPL reste au-dessus des 90 centimes, à 0,9045 euro exactement.

Blocage des prix : plus tard ou jamais ?

Avec la flambée des prix à la pompe, François Hollande, alors candidat socialiste aux élections présidentielles, promettait un blocage des prix du carburants, et ce pour une durée de 3 mois. Ce qu'il n'avait pas prévu, c'est que le tarif continue de baisser, entravant cette proposition. Le problème est encore plus grand maintenant, car il faudrait attendre une nouvelle hausse, et savoir le moment opportun - logiquement celui d'un nouveau pic - pour appliquer ce blocage.

Dans l'absolu, les prix restent très élevés, mais le blocage ne risque pas d'arriveravant de nombreuses semaines.

Publier un commentaire