Matthieu Lauraux
Par
le 14 août 2012 à 10h02 , mis à jour le 14 août 2012 à 10h52

Prix de l'essence : une action gouvernementale fin août ?

Pendant que le gazole s'envole et l'essence augmente la cadence, encore plus de 2 centimes en une semaine, le gouvernement, par la voix de Pierre Moscovici, prévoit une mesure pour la fin du mois.

Partager :
Prix essence station 2012
Face à l'essence toujours plus chère, le gouvernement prépare un plan d'action pour la fin du mois.
 
 

Nouvelle hausse sensible

 

Les chiffres publiés par le ministère de l'Ecologie et de l'Energie ce mardi sont formels, la hausse du prix des carburants se confirme et s'intensifie. Revenus à leur niveaux de début avril, le gazole et le sans plomb 95 ont progressé de respectivement 1,86 et 2,67 centimes d'euro la semaine passée, à 1,4246 et 1,6007 euro au litre en moyenne en date du 10 août 2012. Pas encore de records, mais le baril de pétrole garde un tarif très élevé, tandis que l'euro continue sa lente baisse de valeur face au dollar, monnaie d'échange de l'or noir.

 

 

Le gouvernement conscient

 

"Nous avions pris l'engagement pendant la campagne présidentielle de bloquer les tarifs s'ils dépassaient un certain niveau, qui est celui d'avril - mai", a déclaré Pierre Moscovici, ministre de l'Economie, au micro d'Europe 1 ce mardi matin, n'oubliant pas la promesse électorale. Face à la flambée, il affirme qu'"il n'est pas question que les carburants continuent d'augmenter".

 

 

Quand et quelle action ?

 

C'est une première déclaraction d'action du gouvernement depuis l'élection de François Hollande, P. Moscovici a confimé qu'il recontrerai "le 28 août les compagnies de raffinage, de distribution et dès cette date nous agirons". Et ce jusqu'à en faire serment, "je prends l'engagement que les prix des carburants ne seront à ce moment à un niveau supérieur à ceux d'aujourd'hui" a souligné le ministre. Mais les mesures son encore floues, étudiant "le blocage lui-même", ainsi que "des conditions réglementaires extrêmement précises et puis des conditions financières".

 

 

Suite au rapport devant arriver le 24 août aux mains de P. Moscovici, le gouvernement, via le ministère de l'Economie, devrait donc officialiser son action le 28 août. A suivre.

 

 

Publier un commentaire