En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
Matthieu Lauraux
Par
le 15 janvier 2013 à 19h22 , mis à jour le 15 janvier 2013 à 19h52

Renault : 7.500 emplois de moins en France d'ici 2016

Durement touché par la chute des ventes en Europe, le groupe automobile au Losange a signé un accord avec divers syndicats afin de réduire son effectif dans l'hexagone, de 7.500 postes en 3 ans.

Partager :

Avec 7.500 postes supprimés en 3 ans, Renault se séparerait ainsi de 14% de sa massa salariale en France.

Mauvais nouvelle
PSA Peugeot-Citroën avait donné un coup de massue en 2012 avec la suppressions annoncée de 8.000 emplois en France, et la fermeture du site d'Aulnay-sous-Bois. Début 2013, une nouvelle émane de l'autre groupe automobile français, Renault. C'est à l'issue de la sixième "réunion de négociation" entre Renault et les syndicats de ce mardi 15 janvier qu'un accord a été signé entre les acteurs de cette rencontre. Cet accord entraînera un "redéploiement des effectifs", qui selon le constructeur, "ne nécessiterait ni fermeture de site, ni plan de sauvegarde de l'emploi, ni plan de départ volontaire."


Départs naturels ET licenciements
Plus précisément, Renault estime que "les départs naturels et ceux liés au dispositif GPEC en cours sont estimés à 5.700 entre 2013 et fin 2016". Mais il manque les 1.800 autres postes que le constructeur caractérise en tant que "ajustement supplémentaire nécessaire". Soit 1.800 licenciements probables. La raison, un "point mort" quasiment atteint par Renault, concrètement un nombre de véhicule trop faible autour de 2,7 millions d'unités. Il fallait ainsi à la marque d'abaisser ce point mort, et donc la masse salariale. L'économie serait d'environ 400 millions d'euros entre 2013 et 2016.

Une nouvelle réunion se tiendra le 22 janvier 2013, et pourrait apporter d'amples précisions quant à cet "ajustement supplémentaire".

Publier un commentaire
OK

RENAULT - CLIO IV NEUVES JUSQU'à -35%

Toutes les Renault CLIO IV neuves ...