En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
Automoto

Prochaine diffusion le dimanche 26 octobre
à 10:10

Matthieu Lauraux
Par
le 25 juin 2012 à 15h22mis à jour le 25 juin 2012 à 15h23

Renault Espace 2012 : restylage limité

Les grands monospaces n'ont plus la côte, les constructeurs n'y croient plus, Renault également qui prolonge la carrière de son Espace, âgé désormais de 10 ans et récupérant un nouveau visage.

Renault Espace 2012
Commenter
Moins de pollution et un faciès repoudré pour le Renault Espace, reparti pour quelques années.
 
 

Histoire de

 

Pas de révolution sur ce qui constistue aujourd'hui le haut de gamme de Renault. L'Espace, et son grand frère 7 places Grand Espace, récupère quelques touches esthétiques du nouveau design mis en place par Laurens van der Acker. Un bouclier avant plus épuré, souligné d'une prise d'air agrandie et d'une calandre aux barres chromées, deux nouveaux enjoliveur et jeu de jantes, le monospace est plus chic, mais commence à se rider.

 

 

Pourquoi cette prolongation ?

 

Voici l'argumentaire de Renault pour légitimer ce nouveau rebond du monospace : "C'était un enjeu important de restaurer l'attractivité et la compétitivité CO2 de l'Espace dans un environnement compétitif, explique Laurent Bernard, directeur de programme adjoint d'Espace. L'objectif est de fidéliser notre base clientèle et d'assurer une bonne transition commerciale avec le futur Espace."

 

 

 

 

Intérieur figé

 

Par contre, aucun changement à observer dans l'habitacle, du moins stylistiquement parlant. Ce sont quelques matériaux qui iront créer un semblant de nouveauté, surpiqûres par-ci ou noir laqué par-là. Sans oublier des équipements de série supplémentaires, avec GPS Carminat TomTom Live, caméra de recul, etc. C'est bien sous le capot que l'évolution est plus importante.

 

 

Moins d'empreinte

 

L'objectif est clair pour Renault, la réduction de la consommation et des émissions de CO2 pour compenser l'absence d'hybridisme. L'Espace améliore donc ses mécaniques actuelles, par une recirculation des gaz d'échappements ou la récupération d'énergie cinétique au freinage, entres autres.. Le diesel 2.0 litres dCi - versions 130, 150 et 170 ch - rejette désormais 150 g/km et demande 5,7 l/100 km, une réduction de 12%. Des chiffres passant à 6,4 l/100km et 169 g/km sur la boîte automatique. En essence, le seul bloc, le 2.0 litres turbo, émet 198 g/km et consomme 8,5 l/100 km, soit -3%.

 

 

Pas d'évolution de tarif communiquée, seul le malus des diesel est réduit de 550 euros.

 

 

PUBLIER UN COMMENTAIRE
OK

RENAULT NEUVES JUSQU'à -35%

Toutes les Renault neuves jusqu'à -35%

LES DERNIÈRES NEWS AUTOMOTO

La future Trion Nemesis du constructeur américain Trion SuperCars devrait entrer en production dès le début de l'année 2016 selon nos confrères britanniques d’Autocar.
Par Loïc CHENEVAS-PAULE, le 22 octobre 2014 à 17h30, mis à jour le 22 octobre 2014 à 17h55

Trion Nemesis RR : un hypercar de 2 000 ch sur le marché en 2016 ?

Toujours au stade de projet, le constructeur américain Trion SuperCars tablerait néanmoins sur un début de production en 2016 pour son hypercar Nemesis RR, un bolide équipé d'un ...

La McLaren P1 GTR en tests sur le circuit de Bahreïn.
Par Loïc CHENEVAS-PAULE, le 22 octobre 2014 à 15h59, mis à jour le 22 octobre 2014 à 16h40

Nouvelles photos exclusives pour la McLaren P1 GTR !

McLaren a profité de tests effectués sur le tracé de Bahreïn pour dévoiler ce mercredi 22 octobre des photos exclusives de sa P1 GTR, un hyper-sportive équipée d'un V8 3,8 litres ...

logAudience