CHEVROLET

Essai CHEVROLET CAPTIVA - 2006

A partir de 25 900 €

L'essai du Chevrolet Captiva 2.0 VCDI Familly Navi Pack

Nous avons pu essayer le Chevrolet Captiva 2.0 VCDI Family Navi Pack. Un SUV familial aux multiples facettes. Voici le décryptage de l'essai.

La système multimédia de cette version Family Navi Pack se compose d'un combiné double Din Pioneer Avic-F900BT à écran tactile, doublé d'une caméra de recul qui s'enclenche automatiquement lorsque l'on passe la marche arrière. Contrôle iPod, port USB, Bluetooth pour la téléphonie, entrée audio/vidéo en façade, lecteur SD... ce combiné acceptant toutes les sources nomades est royalement équipé.

Ecolo jusqu'au bout
Le Chevrolet Captiva 2WD rejette 191g/km de CO2. Avec 3 enfants, le malus est réduit de 3x20 g/km, soit 60 g, ce qui ramène le taux de CO2 à 131 g et dispense donc le SUV de malus. Non négligeable à l'achat si l'on souhaite rouler en SUV, car beaucoup sont frappés par le malus.

Dans l'habitacle
Pas de siège lourds et encombrants à manipuler et à stocker dans le garage, le Chevrolet Captiva reste fidèle à la politique Opel des sièges qui se dissimulent dans le plancher du coffre. Par rapport à une version 5 places, le coffre perd un peu en volume mais reste suffisamment spacieux. Le système des sièges d'appoint est très bien pensé. Il suffit de retirer le couvre-bagage et de tirer deux poignées dans le plancher du coffre pour les extraire.

De la place
L'espace est suffisant pour accéder aux dernières places sans faire trop d'acrobatie, sauf pour les grands gabarits bien sûr. L'espace aux jambes étant limités, ces places se destinent à des enfants ou de jeunes adultes sur de courts trajets. Et elles réduisent sans surprise le coffre à peau de chagrin et excluent donc leur utilisation lors de départs en vacances.

Plus agréable en boîte manuelle
Pour un SUV allant tout au plus dans les chemins de terre d'une maison campagne, 2 roues motrices suffisent amplement. Accouplé à la boîte manuelle à 5 rapports, le Chevrolet Captiva s'est montré plus plaisant qu'en boîte automatique. Il faut certes "tirer" un peu dedans, car le couple est assez haut, mais la boîte bien étagée au guidage soigné le rend plaisant et assez vif. Mais son terrain de prédilection reste l'autoroute.

Puissance
A 130 km/h, on croise dans un excellent confort et un relatif silence. Même en haussant l'allure sur les routes allemandes, nous avons été surpris par son confort sonore. Les reprises sont tout aussi convaincantes, le SUV reprenant rapidement son allure de croisière après un ralentissement. Son comportement routier est quant à lui très sain grâce aux mouvements de caisse limités. Question consommation, notre moyenne obtenue - 9 l/100 km - pourra en revanche sembler élevée. Opel annonce une valeur officielle plus optimiste de 6,6 l/100 km.

Photo 2 : Essai Chevrolet Captiva 2.0 VCDI Familly Navi Pack : dispensé de malus


Il en donne pour son argent
Facturé 29.990 euros, le Chevrolet Captiva Familly Navi Pack est une très bonne affaire. Il se montre moins cher qu'un Renault Espace à puissance équivalente tout en offrant un meilleur plaisir de conduite et un équipement plus complet. Le tout dans un gabarit raisonnable pour nos paysages européens.

De quoi concilier le plaisir automobile et la dure vie de père de famille !

 

 

Verdict Automoto

Les photos CHEVROLET CAPTIVA

Envoyer