En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
Par
le 29 octobre 2011 à 08h26mis à jour le 31 octobre 2011 à 10h54

Koh-Lanta : Koh Lanta : Anthony "Je suis venu à Koh Lanta comme un Bisounours"

Anthony, concurrent musclor au coeur tendre de Koh Lanta, s'est vu éliminer au moment de la réunification. Rencontre avec un garçon un peu amer mais heureux d'une aventure forte en émotions.

Commenter
Koh-Lanta Raja Ampat - Episode 7

Anthony, vous avez été éliminé à un moment clé, la réunification, comment vous sentez-vous ?

Anthony : Je vais très bien. Je garde un peu d'amertume, je me suis battu comme un guerrier et je suis parti comme un martyr. Peut-être que je n'auraiq pas dû autant montrer mes forces, je risquais gros. Et puis, c'est un déchirement parce que je me suis beaucoup investi humainement. Ça avait été déjà très difficile de voir partir Steve, Naouel, Benoît...

 

Vous étiez 4 anciens Jaunes contre 8 anciens Rouges, vous êtes parmi les concurrents les plus forts. Vous vous doutiez que vous alliez partir ?

Je savais depuis longtemps que je partirai au moment de la réunification. C'était logique, c'était moi ou Teheiura. A aucun moment mon éviction n'a été une suprise. L'épreuve d'immunité, il fallait que j'aille au bout. Mais j'avais une blessure au pied, la douleur était vive...

 

Koh Lanta 11 Anthony en maillot

Qu'est-ce qui a été le plus dur au long de votre aventure ?

D'abord, le manque de nourriture. Quand on me voit gagner une épreuve, avec ma musculature, le public pense que c'est normal. Mais j'ai besoin de carburant. Je compare souvent mon corps à une Ferrari : là il fallait que je m'économise, j'avais des coups de mou. Passer de 6 repas par jour à une demi noix de coco les jours de fêtes... (rires) 

Et sinon, le manque de ma famille. C'est énorme, on ne se rend pas compte. Chaque jour dure une éternité à Koh Lanta, j'avais l'impression que je les avais quittés pour toujours.

 

"Honnêtement, abandonner m'a effleuré l'esprit"

 

Il paraît que vous étiez effectivement très affecté par l'éloignement. Est-ce que vous avez pensé à abandonner comme Steve ou Naouel ?

Très honnêtement, ça m'a effleuré. Mais mon esprit de compétition rendait l'abandon impossible et je savais que ma mère me regardait... Koh Lanta, je le vis depuis des années, c'était mon aventure. Ma vie a été difficile et c'est ça qui m'a forgé, je devais rester.

 

Vous êtes tout de même satisfait de votre aventure ?

Oui. Déjà, je tenais à casser les préjugés qu'on a sur les personnes au physique hors norme, que ce soit les personnes un peu grosses ou très musclées... Je voulais qu'on voit que je pouvais aligner trois mots sans dire n'importe quoi, casser une image mauvaise... Pour moi, c'est déjà une victoire. Et puis, j'ai donné tout ce que je pouvais.

 

Un meilleur souvenir ?

Quand on gagne, ce sont des moments de pur bonheur, comme si on avait gagné la coupe du monde ! Et quand on perd, c'est un désastre. En fait, j'ai fait Koh Lanta comme un Bisounours, j'ai mis mon gros coeur en avant et c'était peut-être une erreur... Je ne pensais pas aux stratégies, etc.

 

Votre équipe a remporté une épreuve de confort : un coup de téléphone à un proche. Ce n'était pas un cadeau à double tranchant, qui aurait pu vous affaiblir ou démotiver ?

Non, pas du tout. Vous demandiez mon meilleur souvenir : c'est ce moment. L'impression que les nuages s'ouvraient, qu'on me donnait la chance de reparler une dernière fois à ma mère ; c'est la femme de ma vie et quand j'entends sa voix... Mais ça m'a clairement remotivé !

 

Vous dites que vous avez tissé des liens forts : avec qui en particulier ?

Avec Steve, malgré son côté macho, c'est quelqu'un de très humain. Lisa qui aurait dû aller plus loin, Olivier, je le respectais beaucoup... Mais je suis un Bisounours, je pourrais vous citer tout le monde. J'aime tout le monde, et en même temps j'en veux à tout le monde, d'un point de vue stratégique. J'aurais aimé aller plus loin. Mais je verrais bien Laurent gagner. C'est quelqu'un de discret mais plein de joie de vivre.

 

 

Plus d'infos et voir les photos de « Koh Lanta : Anthony "Je suis venu à Koh Lanta comme un Bisounours" » sur Plurielles.fr

PUBLIER UN COMMENTAIRE

LES DERNIÈRES NEWS KOH-LANTA

Le totem, symbole emblématique de Koh-Lanta, signe d'immunité pour le concurrent le possédant
Par Aurélie Binoist, le 19 août 2014 à 19h51, mis à jour le 27 août 2014 à 11h36

Koh-Lanta signe son retour dès vendredi 12 septembre sur TF1

"Koh-Lanta" de retour avec une édition All Stars très attendue. Treize des aventuriers les plus emblématiques de l'émission se replongent dans le jeu d'aventure le plus populaire ...

logAudience