En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
Par le 21 avril 2012 à 09h05mis à jour le 07 mai 2012 à 10h27

Koh-Lanta : Koh Lanta, la Revanche des Héros, épisode 3 : " J'ai l'impression que l'on fait gros chacal "

Après le départ de Nicolas la semaine dernière, TF1 a diffusé ce soir le troisième épisode de Koh Lanta, la Revanche des Héros. Qui de l'équipe des Nekmao (les rouges) ou des Klahan (les jaunes) a perdu un de ses aventuriers ? Retour sur une soirée riche en émotions.

Commenter
Vendredi 20 avril à 20h50 dans Koh-Lanta, La revanche des héros - Koh-Lanta
Trois semaines seulement après le lancement de la nouvelle aventure Koh Lanta sur les côtes du Cambodge, les aventuriers se livrent déjà à de véritables stratégies, afin de devenir l'ultime survivant. Après avoir déjà perdu trois candidats, l'équipe des Nekmao est tétanisée à l'idée de se retrouver une nouvelle fois devant le Conseil. Guénaëlle est particulièrement méfiante, et se perçoit comme « l'unique survivante d'une non-alliance ». « Je vais crever, ils vont tous me tuer les uns après les autres », lance-t-elle effrayée. La jeune femme laisse penser qu'elle a déjà trouvé le collier d'immunité, ce qui met Patrick dans tous ses états. Il part donc en petite tenue explorer les environs du camp, entraînant Claude dans sa quête. Si ce dernier abandonne rapidement, Patrick persévère et bingo ! Il tombe sur le fameux collier pendu sur la branche d'un arbre. Une belle surprise pour Patrick qui ne peut retenir ses larmes : « Ca va vraiment changer l'aventure. Je vais pouvoir reprendre les choses en main. Je ne vais pas quitter l'aventure comme ça ! Vous allez voir ! » lance-t-il, fier de sa trouvaille. Afin de ne pas attirer l'attention de ses co-équipiers, Patrick cache avec beaucoup de discrétion le fameux collier dans son caleçon avant de le dissimuler dans une noix de coco vide qu'il dispose sous un arbuste. Pour Claude, une certitude : « Personne ne l'a encore trouvé ».
 
Du côté des jaunes, c'est un peu la panique. L'équipe Klahan peine à trouver de la nourriture et se retrouve affamée, ce qui risque de peser sur leurs performances. « Mon organisme tourne au ralenti », déclare Freddy le regard fatigué tandis que Patricia regrette vraiment les anciennes rations de riz auxquelles les aventuriers avaient droit. Moussa se démène pour préparer un déjeuner digne de ce nom, afin de permettre à ses co-équipiers de trouver un peu d'énergie avant l'épreuve de confort. C'est les traits tirés et les yeux fatigués que les huit membres de l'équipe jaune partent à la rencontre de Denis Brogniart pour la première épreuve de cette septième journée.
 
L'épreuve de la boue
 
Un indice : « Roulez-vous, régalez-vous ». Les candidats comprennent rapidement qu'ils vont devoir se rouler dans la boue et faire gagner leur équipe s'ils souhaitent bénéficier d'un surplus de nourriture. Afin de respecter l'égalité des équipes, suite à un tirage au sort, Wafa, Patricia et Freddy des Klahan sont mis sur la touche. Pour les autres la règle est simple : trois co-équipiers de chaque équipe doivent se rouler dans la boue et en rapporter le plus possible aux deux autres membres de leur clan qui seront chargés de la déverser dans un panier. A l'issue de l'épreuve, les deux paniers sont pesés et ce sont les Nekmao qui remportent la victoire ! C'est le sourire aux lèvres que Claude, Coumba, Patrick, Guénaëlle et Teheiura vont passer la soirée dans un village sur pilotis. Bien accueillis par leurs hôtes, ils partent à la découverte du marché local avant de déguster le succulent dîner préparé par la famille cambodgienne. Peu habitués à un tel « festin », Guénaëlle parle d'une « vision orgasmique ». « J'ai honte, j'ai l'impression que l'on fait gros chacal », déclare-t-elle.
 
Pendant ce temps-là, les Klahan rentrent bredouille sur leur camp, le ventre affamé. Heureusement, Patricia est là et compte bien remonter le moral de sa troupe. Elle part à la pêche et revient avec un panier rempli de crabes et de coquillages. « Je vous invite au resto ! » lance-t-elle à ses convives. Les garçons de l'équipe sont subjugués par les efforts de Patricia : « On n'a pas gagné le confort mais Patricia nous l'offre ! ».
 
Le soleil se couche sur le Cambodge et par chance, cette nuit, les moustiques ont épargné les aventuriers. Les rouges se lèvent bien évidemment de bonne humeur, le ventre encore plein de la veille. Mais l'énigme du collier d'immunité ne tarde pas à repointer le bout de son nez. Alors que Guénaëlle sous-entend encore qu'elle l'a trouvé, Patrick rit intérieurement et décide de mieux cacher son trésor. En véritable comédien, il se met à vider son sac aux yeux de tous prouvant ainsi à ses collègues qu'il n'a rien à cacher. Belle feinte de Patrick qui a eu l'idée de remplir une gourde de sable, d'y glisser le collier magique, et de la planquer plus tard au fond de son sac. Ses co-équipiers n'y voient que du feu...
 
Chez les jaunes, pas question de se laisser démonter. Dès leur réveil, les aventuriers se lancent dans une expédition dans la forêt afin d'aller chercher du bois pour leur feu. Plutôt que de rapporter quelques branches, ils optent pour un véritable tronc, avouant plus tard qu'ils y ont « laissé de l'énergie ». Un bon entraînement néanmoins pour l'épreuve d'immunité qui approche. 
 
Une victoire record
 
Les deux équipes découvrent le thème de la nouvelle épreuve : « tourner sans tournis, la seule façon de se détourner du Conseil ». Après deux défaites consécutives, les rouges sont particulièrement anxieux, tandis que les jaunes semblent se reposer un peu sur leurs lauriers. Pour cette épreuve de la corde, ce sont Maud, Wafa et Moussa qui sont laissés de côté. Les deux équipes se lancent dans une course poursuite autour d'un parcours circulaire. Positionnées chacune à l'opposé de l'autre, elles doivent tenter de se rattraper avec deux règles strictes : les membres de chacune des équipes ne doivent jamais se lâcher et doivent porter une corde d'une soixantaine de kilos. 
 
Grosse surprise : les jaunes trop confiants n'ont visiblement pas opté pour la bonne stratégie. Ils entament la course en marchant à pas rapide tandis que les rouges se lancent dans un véritable sprint qui leur permet de les rattraper en moins d'une minute. « C'est la première fois que cette épreuve se termine aussi vite », assure Denis Brogniart. Les jaunes sont sur les nerfs, expliquant qu'ils souhaitaient ménager Francis. Les Nekmao savourent leur première grande victoire et sont aux anges. Au programme : soirée libre !
 
La guerre est déclarée
 
Chez les Klahan, la tension est à son comble. Confrontés pour la première fois à la tragique épreuve du Conseil, les huit candidats passent leur après-midi à réfléchir à celui ou celle qu'ils souhaitent voir quitter l'aventure. La stratégie fait irruption dans cette équipe qui semblait pourtant soudée. Si Patricia affirme ne pas se sentir « menacée », certains de ses co-équipiers s'apprêtent pourtant à voter contre elle, persuadés qu'elle a trouvé le collier d'immunité. Très complices, Francis et Freddy se promettent de ne pas voter l'un contre l'autre et expliquent qu'ils choisiront le candidat « le moins méritant parmi ceux avec lesquels ils ont le moins d'affinités ». La jeune Wafa semble avoir conclu une alliance avec les quatre hommes de l'équipe.
 
Après des heures de cachoteries, il semble que Francis, Maud et Isabelle soient finalement les trois aventuriers les plus menacés. « Pour moi, le maillon faible, c'est Francis », avoue Patricia. Un avis notamment partagé par Isabelle qui vote contre le doyen de l'aventure.
 
Isabelle quitte l'aventure
 
Avant d'aller déposer leurs bulletins dans l'urne, les Klahan reconnaissent leur échec, assurant qu'ils se sont complètement trompés de stratégie dans l'épreuve de la corde. Francis est un peu montré du doigt par ses co-équipiers, mais finalement, après de longues minutes de suspense, c'est Isabelle qui obtient le plus grand nombre de scrutins. Avec cinq voix contre elle, elle quitte définitivement l'aventure après seulement huit jours de compétition. Très surprise, Isabelle n'a d'autre choix que d'accepter cette sentence irrévocable et doit ainsi éteindre son flambeau. Denis Brogniart lui donne l'opportunité de réaliser un vote noir qui sera comptabilisé lors du prochain Conseil. Sans hésitation, Isabelle écrit le nom de Freddy qu'elle accuse d'avoir ligué l'équipe contre elle.

 

PUBLIER UN COMMENTAIRE

LES DERNIÈRES NEWS KOH-LANTA

Koh-Lanta 2014 - Emission 1 du 12 septembre 2014 - Le conseil et dénouement
Par Martin TRAN, le 19 septembre 2014 à 17h04, mis à jour le 19 septembre 2014 à 20h17

Koh-Lanta - AVANT-PREMIERE : Les premières minutes de l'épisode 2

C'est une exclusivité : découvrez en avant-première les premières images de l'épisode 2 de "Koh-Lanta, la Nouvelle Edition" qui regroupe 13 anciens aventuriers. Mais ils ne sont ...

logAudience