Par , le 16 décembre 2011 à 17h42, mis à jour le 16 décembre 2011 à 17h51

Yves Camdeborde : "Le travail avec les enfants est plus ludique" - MasterChef Junior

Yves Camdeborde revient sur les adaptations opérées pour cette édition junior de MasterChef et sur le comportement étonnant de ces apprentis cuisiniers.

Partager :
Yves Camdeborde : "Le travail avec les enfants est plus ludique" - MasterChef Junior
Comment avez-vous réagi en apprenant que MasterChef allait accueillir des enfants ?
J'y étais très favorable ! Le travail avec les enfants est plus ludique. Et puis, l'enfance est synonyme d'innocence, de gentillesse, d'envie de découvrir et d'apprendre. En revanche, nous devions adopter un comportement différent.

Comment cela s'est-il traduit ?
MasterChef Junior est un concours, nous restions donc des juges. Mais nous ne voulions surtout pas choquer ou blesser ces jeunes candidats. Nous les avons donc évalués avec beaucoup plus de modération et de compréhension. Plus pédagogues et plus proches d'eux, nous étions plus dans le conseil et l'explication qu'avec les adultes. Evitant les critiques, nous mettions principalement en avant l'aspect positif des réalisations. Bien sûr, il fallait un gagnant, mais nous avons fait en sorte de conserver une bonne osmose pour que les enfants soient tous heureux.

Avez-vous adapté les épreuves pour les enfants ?
Assez peu. Dans l'état d'esprit et la mise en place des épreuves, tout reste similaire. Ils ont par exemple passé un test de reconnaissance que nous aurions pu proposer à des adultes. En revanche, nous avons mis à leur disposition des produits assez simples afin qu'ils les aient déjà vus ou cuisinés chez eux.

Aviez-vous des craintes particulières ?
J'avais peur qu'ils se laissent envahir par le stress du concours et la présence des caméras ou qu'ils se bloquent en pleine épreuve et se mettent à pleurer. Mais rien de tel ne s'est produit et, dans l'ensemble, ils étaient très à l'aise. A notre écoute, ils ont fait preuve d'une faculté d'adaptation étonnante. Si un plat brûlait et que nous leur disions de recommencer, ils s'exécutaient immédiatement. Face à nos conseils, les adultes ont souvent plus tendance à se justifier et à contester !

Les enfants avaient-ils moins d'a priori sur les mélanges de saveurs ?
Effectivement, ils sont prêts à tout essayer car leur goût est moins formaté par des souvenirs de dégustation. Ils sont plus tentés par des mélanges qui pourraient paraître incongrus. Mais je m'attendais à plus d'excentricités ou de mélanges ahurissants. Ils ont finalement été assez raisonnables. Cela s'explique parce qu'ils côtoyaient déjà tous des cours de cuisine, lisaient des livres de chef...

Vous ont-ils étonnés ?
Beaucoup ! Nous partions du principe que, vu leur jeune âge, ils allaient nous présenter des recettes simples. Mais nous avons rencontré des enfants qui avaient presque des comportements d'adulte en cuisine, des réflexes étonnants et un vocabulaire technique très pointu. Lorsqu'ils nous décrivaient leur réalisation avec la gaieté de la jeunesse et leurs petites joues rondes, ils étaient particulièrement craquants. Et ils ont vraiment proposé des plats surprenants. Certains candidats adultes n'auraient certainement pas fait mieux ! De plus, ils se sont montrés extrêmement respectueux de l'hygiène. Etonnamment, nous avons eu moins de difficulté avec eux qu'avec les adultes dans ce domaine.

D'après vous, comment ces enfants ont-ils pris goût à la cuisine ?
En discutant avec eux, nous avons constaté que l'envie venait d'eux. Je pense que la télévision mais aussi les magazines y sont pour beaucoup car depuis des années, la cuisine est présente partout. L'image festive et conviviale qui s'en dégage leur plaît, mais aussi le côté artistique puisqu'il existe en cuisine une forme de création. Certains enfants préparaient même des repas pour leurs parents, je pense qu'ils sont heureux et fiers de leur préparer un repas. Et la gourmandise joue certainement une grande part aussi !

Pensez-vous qu'une émission comme celle-ci aurait pu exister il y a quelques années ?
Oui. Elle aurait peut-être suscité un engouement moins important mais cette culture de la cuisine a toujours été présente en France. En plus, c'est une activité ludique et accessible à tous, quel que soit le niveau social, car si les aliments changent, le plaisir de cuisiner reste le même. Personnellement, je mange encore en famille tous les soirs. Mes deux enfants, âgés de 16 et 22 ans, s'intéressent peu à la cuisine mais ils adorent manger, et sont particulièrement forts pour mettre les pieds sous la table en début de repas !

Envoyer

  • sylvie72100, le 03/11/2013 à 19h38 : Bonjour y a t-il une autre émission de masterchef je voudrai inscrire ma fille oceane agée de 11ans et demis .Aurevoir merci de me repondre
  • shandouille, le 17/12/2012 à 21h52 : Bonjour est-ce qu'il y aura un nouveau masterchef junior car j'aimerais inscrire mon fils Sofiane . Merci de me répondre.
  • marjlin, le 27/01/2012 à 21h09 : Ma fill Léona souhaiterait participer à la prochaine émission. J'aimerai l'y inscrire mais y aura-t-il une prochaine session et quand?
  • 2thothom2, le 22/12/2011 à 23h29 : Comment faut faire pour s'inscire marielamine ?
  • cuisinedelola, le 22/12/2011 à 18h59 : Oui je suis comme marielamine sauf que je m'appelle Lola .
  • marielamine, le 18/12/2011 à 09h22 : Bonjour je m'appelle marie j'ai 10 ans j'aimerais beaucoup participer à masterchef junior car j'adore vraiment la cuisine comment faut il faire pour si inscrire

Les dernières News de Masterchef junior