The Vampire Diaries : le saviez-vous ? Ian Somerhalder a du sang indien dans les veines

Voir le site Vampire Diaries

Ian Somerhalder à cheval sur Instagram
Par Ambre DEHARO|Ecrit pour NT1|2016-11-30T14:32:00.327Z, mis à jour 2016-11-30T14:32:01.736Z

Le vampire aux yeux azur est connu pour ses racines françaises et écossaises, mais bien moins pour ses liens avec la communauté des Indiens d’Amérique.

L’histoire des États-Unis est complexe. Le pays est un melting-pot de cultures dû aux vagues d’immigration successives. À ce titre, même le plus Américain des Américains a du sang d’une autre communauté. Ian Somerhalder n’a jamais caché ses racines. Né en Louisiane, il vient d’une famille en partie membre de la communauté Cajun, une population ancrée dans le sud des États-Unis et venue de France et d’Acadie, une région canadienne comprenant notamment les provinces de la Nouvelle-Écosse et du Nouveau-Brunswick. L’acteur a également du sang nord-irlandais et écossais. Mais ce que l’on sait moins, c’est qu’il aurait également dans les veines du sang de la communauté indienne d’Amérique. De la tribu des Choctaw pour être plus précis, du côté de sa mère.

L’acteur l’a lui-même affirmé dans un post Instagram. Sur une photo, on le voit en train de monter à cheval, l’air déterminé.  "Quand j’étais enfant, j’ai toujours rêvé d’un cheval  Paint Horse pour parcourir les plaines à la recherches de mes racines indiennes", écrit l’interprète de Damon dans Vampire Diaries. "La tribu à laquelle appartenait ma famille venait du sud-est, mais il est très probable qu’à la base ils aient fait le voyage depuis le nord".

Appuyer la cause de Standing Rock

Ian Somerhalder avait en tête une raison bien particulière de poster cette photo et de faire référence à ces racines. Depuis plusieurs semaines, l’acteur s’est engagé aux côtés de diverses tribus indiennes, dont les Sioux, dans le Dakota du Nord afin de lutter contre la mise en place d’un oléoduc qui menacerait les ressources naturelles en eau de la plus large réserve indienne d’Amérique, Standing Rock. « Aujourd’hui, j’ai mon cheval et je compte le chevaucher à travers les plaines du Dakota du Nord aux côtés de mes frères et sœurs Indiens », explique ainsi l’acteur dans son post.

Il y a  une semaine, Ian Somerholder avait exprimé sa colère sur Facebook à la suite d’images montrant les aînés de plusieurs tribus indiennes à Standing Rock malmenés par les autorités locales. "Put***, c’est quoi ça ? Ce n’est pas ça l’Amérique", avait écrit l’acteur en commentaire.


VIDEO. Ian Somerhalder répond aux internautes de MYTF1