En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Toute l'ACTU FOOT

  • 30 mai 2014 - 18h27

    BeIn Sports emporte les droits télévisuels de la Ligue 1 à l'étranger pour un montant record

    Le Conseil d'administration de la LFP a attribué vendredi les droits télévisuels de la Ligue 1 à l'international à la chaîne qatarie BeIn Sports. Le montant s'élève à 80 millions d'euros pour la période 2018-2024.

    A partir de 2018, et jusqu'en 2024, BeIn Sports qui commercialise le championnat de France à l'étranger, va verser un minimum de 480 millions d'euros à la Ligue de football professionnel. Un montant annuel équivalent à 80 millions d'euros.

    Il s'agit d'une hausse spectaculaire puisque BeIn Sports ne verse actuellement que 32,5 millions d'euros par an pour s'acquitter des mêmes droits jusqu'en 2018.

    "Dans le climat économique actuel en France, j'ai un objectif qui est de donner de la sécurité et de la visibilité aux clubs sur le plan financier, a déclaré à l'AFP le président de la LFP Frédéric Thiriez. C'est pour cela que j'ai anticipé l'appel d'offres pour l'attribution des droits domestiques. Le résultat était là. Dans la foulée, j'ai voulu faire la même opération sur les droits internationaux parce que le football français progresse de manière incroyable sur la scène internationale."

    "C'était le moment d'y aller, a ajouté M. Thiriez. J'ai négocié un nouveau contrat qui représente 480 millions d'euros sur six ans pour la période 2018-2024, soit une augmentation de 150%. C'est très satisfaisant. Cela correspond à la nouvelle valeur de la L1 grâce notamment au PSG et à Monaco."

    La LFP, qui profite des nouvelles ambitions du PSG, racheté par le Qatar en 2011, et de Monaco, propriété du milliardaire russe Dmitry Rybolovlev, avait déjà vu ses droits domestiques augmenter en avril pour la période 2016-20 avec un montant record de 748,5 millions d'euros à débourser par Canal+ (les meilleures affiches) et BeIn Sports.

  • 30 mai 2014 - 17h45

    Rudi Garcia prolonge jusqu'en 2018 avec la Roma

    Rudi Garcia a prolongé jusqu'en 2018 comme entraîneur de la Roma. L'ancien coach de Lille, arrivé l'été dernier, n'avait plus qu'un an de contrat. Pour sa première saison en Italie, il a conduit la Louve à la 2e place de Serie A.

  • 30 mai 2014 - 17h27

    L'UEFA sanctionne le Real Madrid pour "comportements racistes"

    A cause de "comportements racistes" de certains de ses supporteurs, le Real Madrid a été sanctionné par l'UEFA d'un match de fermeture partielle de son stade. L'instance dirigeante européenne l'a annoncé vendredi, condamnant ainsi des faits remontant à la demi-finale aller de la Ligue des champions contre le Bayern Munich.

    L'UEFA a annoncé vendredi avoir sanctionné le Real Madrid d'un match de fermeture partielle du stade Santiago Bernabeu après que certains de ses supporteurs ont été accusés de "comportements racistes".

    Selon les médias espagnols, cette sanction est due au déploiement en tribune d'un drapeau comportant un symbole nazi à l'occasion de ce match, gagné 1-0 le 23 avril dernier par le Real, qui a par la suite remporté sa 10e C1.

    "A la suite d'accusations de comportements racistes de la part de supporteurs du Real Madrid lors du match (...), la Commission de contrôle et de discipline a ordonné la fermeture partielle du Santiago Bernabeu pour un match", a écrit l'UEFA dans un communiqué.

    "Plus spécifiquement, les secteurs 120 et 122 du stade seront fermés pour le prochain match du club à domicile dans une compétition UEFA. Le Real Madrid sera contraint de déployer dans ces secteurs un drapeau avec les mots ‘Non au Racisme’."

    Cette saison, le football espagnol a été le théâtre de plusieurs incidents considérés comme étant à caractère raciste, notamment le jet d'une banane à destination du joueur brésilien du FC Barcelone Dani Alves fin avril.

    Ce geste avait provoqué une vague d'indignation mondiale et la réaction pleine d'humour du défenseur, mangeant un morceau du fruit avant de reprendre le jeu, a fait le tour de la planète.

  • 30 mai 2014 - 15h40

    Reims - PSG pour débuter la saison 2014/2015

    La LFP a dévoilé le calendrier de la Ligue 1 pour la saison 2014/2015. Le PSG ira défier Reims au stade Auguste-Delaune pour donner le coup d'envoi le vendredi 8 août à 20h30.

    Le programme de la 1re journée :

    • Reims – PSG
    • Bastia –Marseille
    • Evian TG –Caen
    • Guingamp –Saint-Etienne
    • Lille – FC Metz
    • Olympique Lyonnais – Rennes
    • Monaco – FC Lorient
    • Montpellier – Bordeaux
    • Nantes – Lens
    • Nice – Toulouse

  • 30 mai 2014 - 15h24

    Puyol intègre le staff du Barça

    Carles Puyol, qui avait décidé de mettre fin à sa carrière en fin de saison, occupera le poste d'adjoint du directeur sportif du Barça, Andoni Zubizarretta, a officialisé vendredi le club catalan.

    Le tweet du Barça

  • 30 mai 2014 - 14h56

    Arsène Wenger prolonge à Arsenal jusqu'en 2017 (officiel)

    L'entraîneur d'Arsenal Arsène Wenger a accepté de prolonger son contrat de trois ans, jusqu'en 2017, a annoncé vendredi le club londonien.

    Arrivé à Londres en 1996, le technicien français de 64 ans, déjà le plus ancien entraîneur de Premier League, va donc dépasser la barre des 20 ans passés au club, après avoir franchi celle des 1.000 matches sur le banc cette saison.

    Le tweet d'Arsenal

  • 30 mai 2014 - 12h26

    Le rapporteur public demande l'annulation de la suspension de Leonardo

    Leonardo, ex-directeur spotrtif du PSG, a fait un pas de plus vendredi vers l'annulation de sa suspension pour avoir bousculé un arbitre, en mai 2013.

    Le rapporteur public a présenté vendredi des conclusions favorables à Leonardo devant le Tribunal administratif de Paris et demandé l'annulation de la sanction contre l'ancien directeur sportif du PSG, suspendu 14 mois par la FFF pour avoir bousculé un arbitre de Ligue 1. Pour le rapporteur, "une fédération sportive agréée n'est habilitée à prononcer une sanction disciplinaire qu'à l'encontre de licenciés de cette fédération", suivant en cela la décision rendue par le Conseil d'Etat fin avril.

    Il a en revanche préconisé l'"irrecevabilité" de la demande de rejet de l'extension au niveau international de la sanction. Une requête de pure forme puisque la Fédération internationale (Fifa) a mis un terme à la procédure ouverte contre "Leo", qui a démissionné de son poste au PSG en juillet 2013. Le TA rendra sa décision "sous quinzaine".

    Leonardo avait d'abord été suspendu neuf mois par la Fédération française de football pour avoir bousculé dans les couloirs du Parc des Princes Alexandre Castro, l'arbitre du match de Ligue 1 PSG-Valenciennes, le 5 mai 2013. Les instances disciplinaires de la FFF avaient ensuite alourdi cette suspension à quatorze mois, après l'appel interjeté par le Brésilien. Mais le Tribunal administratif de Paris avait suspendu en référé cette sanction avant que la FFF n'aille au Conseil d'Etat. Fin avril, le Conseil d'Etat a donné raison à Leonardo estimant que la FFF ne pouvait suspendre quelqu'un qui n'était pas licencié.

  • 29 mai 2014 - 09h27

    OM : Marcelo Bielsa supprime les stages d'avant-saison

    Exit les stations balnéaires ! Marcelo Bielsa a jugé que le centre Robert Louis-Dreyfus était très bien pour les stages d'avant-saison marseillais.

    Divonne-les-Bains, Port-Crouesty, Crans-Montana, Saint-Jean-de-Luz : autant de destinations synonymes de période estivale pour l'OM, le club allant souvent parfaire sa préparation de début de saison dans ces stations balnéaires. Il n'en sera rien cette année avec Marcelo Bielsa. Alors que ces opérations coûteuses, car il faut faire partir toute une délégation, avaient déjà été remises en cause par la direction ces dernières années, elles sont cette fois-ci supprimées, comme le révèle La Provence. Le nouveau technicien marseillais estime qu'il y a tout ce qu'il faut au centre Robert Louis-Dreyfus.

    Reste à savoir si les joueurs resteront sur place une fois la nuit venue, histoire de travailler la cohésion du groupe en les faisant vivre 24 heures sur 24 ensemble, ou s'ils seront autorisés à rentrer chez eux.

    Retrouvez plus d’articles sur Le Phocéen

  • 29 mai 2014 - 09h00

    RC Lens : agacé par Mammadov, Kombouaré pense à jeter l'éponge

    Le retour du RCL en L1 assuré, Antoine Kombouaré s'interroge sur l'enveloppe dont il disposera pour recruter. Et sa patience pourrait avoir des limites.

    Lorsque le nom d'Antoine Kombouaré a été mentionné, il y a dix jours, parmi ceux des successeurs éventuels de Rémi Garde sur le banc de l'Olympique lyonnais, personne n'a vraiment cru à un départ de l'entraîneur lensois. Quel intérêt celui-ci aurait-il à quitter un club auquel il vient de permettre de remonter en Ligue 1 après trois saisons de purgatoire ? Pourtant, le maintien du technicien kanak à la tête de l'effectif Sang et Or la saison prochaine est tout sauf acquis. Le quotidien L'Équipe affirme jeudi matin que celui-ci se pose beaucoup de questions et pourrait démissionner s'il n'obtient pas de réponses satisfaisantes.

    Deux choses l'agaceraient particulièrement. La première, c'est l'incertitude concernant les moyens dont le club dispose sur le marché du recrutement. Depuis son arrivée il y a un an, l'homme d'affaires azerbaïdjanais Hafiz Mammadov a fait beaucoup d'annonces alléchantes, prétendant viser la Ligue des Champions d'ici quelques saisons. Mais dans les faits, le Racing s'en est sorti jusqu'alors avec des joueurs prêtés ou recrutés à bas coût. Kombouaré estime à l'heure actuelle ne pas disposer d'une équipe suffisamment armée pour jouer autre chose que le maintien, contrairement à ce que les dirigeants lui avaient promis.

    Pour ne rien arranger, Mammadov se montrerait particulièrement difficile à joindre, n'entretenant que des rapports lointains avec la direction du club et son coach, laissant ceux-ci constamment dans l'expectative quant aux moyens qu'ils pourront investir cet été sur le marché des transferts.

    D'après le quotidien, Antoine Kombouaré attendrait le passage du club devant la DNCG (la date de cette audition, repoussée une première fois, n'a pas encore été fixée) pour prendre une décision. Une année sabbatique ou un challenge à l'étranger seraient susceptible de l'intéresser.

    Téléchargez l’appli But! Football Club pour Iphone et Android en cliquant ici : But ! Football Club.

    Retrouvez plus d’articles sur But Football Club

  • 27 mai 2014 - 13h54

    Grand stade de Lyon : le Conseil d'Etat valide le permis de construire

    Plus rien ne s'impose à l'édification du nouveau stade de l'Olympique lyonnais : le permis de construire et le Plan local d'urbanisme sont bien conformes.

    Le Conseil d'Etat a rejeté les pourvois en cassation d'opposants au Grand stade de l'Olympique lyonnais, confirmant ainsi la validité du permis de construire et du Plan local d'urbanisme (PLU), a-t-on appris mardi de source judiciaire. "Par décision en date du 21 mai 2014, le Conseil d'Etat, en refusant d'admettre les pourvois en cassation, a confirmé les arrêts rendus les 12 juillet 2013 par lesquels la Cour administrative d'appel de Lyon s'était prononcée pour la légalité du PLU et du permis de construire", précise la juridiction dans un communiqué.

    Dans ces deux arrêts, la cour avait rejeté les requêtes de l'association Carton rouge, regroupant des opposants au Grand Stade, défendus par Me Etienne Tête, par ailleurs élu EELV à la Région Rhône-Alpes. Ils contestaient une délibération de la communauté urbaine de Lyon du 12 décembre 2011 approuvant une révision du PLU sur la commune de Décine, dans la banlieue lyonnaise, où doit être édifié le stade, ainsi que l'octroi du permis de construire du Grand stade à la Foncière du Montout, filiale immobilière de l'Olympique Lyonnais.

    Les travaux de terrassement de ce "Stade des Lumières" de 58.000 places, qui doit accueillir des matches de l'Euro-2016 (10 juin-10 juillet), ont débuté le 22 octobre 2012 pour une livraison attendue fin 2015.

A NE PAS MANQUER
Scolari donne déjà huit noms pour la Seleçao mais pas Neymar

Coupe du Monde de la FIFA 2014

Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur la Coupe du Monde de la FIFA 2014 ! Un évènement diffusé sur TF1, sur l'application MYTF1 et sur TF1.fr !

LES PLUS VUS
logAudience