En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
Eurosport
Par le 01 avril 2010 à 20h32

Henry : "Pas une surprise"

Entré en fin de match avec Barcelone en quart de finale aller de la Ligue des champions contre Arsenal (2-2), Thierry Henry a apprécié ses retrouvailles avec ses anciens partenaires Gunners. "J'aime ce club à jamais", a asséné "Titi" à propos d'Arsenal.

Henry : "Pas une surprise"
Commenter

THIERRY HENRY, comment avez-vous vécu ce retour ?


T.H. : "J'ai vraiment été très touché. Ce fut très particulier pour moi. Je ne savais pas a quoi m'attendre et c'était bizarre de jouer contre Arsenal. Il y avait beaucoup d'émotion. Le moment le plus spécial pour moi a été à la fin quand je me suis retrouvé seul au milieu du terrain face aux supporteurs. Jamais je n'aurai imaginé un tel accueil et un tel retour. J'aime ce club à jamais."


Avez-vous des regrets par rapport à la physionomie du match ?


T.H. : "Un match nul à l'extérieur est toujours un bon résultat mais si on analyse le match, on peut être un peu déçu puisqu'on menait 2-0. 2-2 ce n'est pas à négliger. Il va falloir qu'ils viennent gagner chez nous ou faire 3-3. Ils n'ont pas lâché. Ca aurait pu être mieux et le fait qu'ils soient revenus au score montre qu'il va vraiment être difficile de se qualifier au match retour."


Comment expliquez-vous ce nul ?


T.H. : "On a manqué de réalisme quand on dominait et Arsenal a eu son moment de 20-25 minutes qui leur a permis de revenir. Ce n'est jamais évident de garder un résultat à l'extérieur en Ligue des champions. Et je ne suis pas surpris par le retour d'Arsenal. Même menés 2-0, ils n'ont jamais rien lâché. Ils avaient les supporteurs derrière eux qui les ont poussés pour revenir dans le match et ils l'ont fait."


L'absence de votre charnière centrale Puyol-Piqué est-elle un gros handicap pour le match retour ?


T.H. : "Oui, mais rappelez-vous, on a gagné la finale de la Ligue des champions l'an passé sans notre charnière centrale. Et puis de leur coté, il va leur manquer William Gallas et Cesc Fabregas. Peu importe qui est là ou pas là, il y a simplement une qualification à gagner."


Les COTES des prochains MATCHS
  Votre mise Gains potentiels  
samedi 01 novembre à 16h00 Premier League
1.2 Arsenal
5.6 Nul
10 Burnley
12 € PARIEZ
1.11 Chelsea
7 Nul
17 Queens Park Rangers
11.1 € PARIEZ
samedi 01 novembre à 16h00 Liga
13 Grenade
5.1 Nul
1.22 Real Madrid
12.2 € PARIEZ
samedi 01 novembre à 17h00 Ligue 1
7.25 Lorient
3.3 Nul
1.56 Paris SG
15.6 € PARIEZ
samedi 01 novembre à 20h00 Liga
1.09 Barcelone
8 Nul
18 Celta Vigo
10.9 € PARIEZ
mardi 04 novembre à 20h45 Ligue des champions
1.32 Arsenal
4.9 Nul
8.5 Anderlecht
13.2 € PARIEZ
PUBLIER UN COMMENTAIRE
A NE PAS MANQUER
Le mur des vidéos Automoto

Le Mur des vidéos Automoto

La Lamborghini Huracan en travers sur notre circuit, la folle histoire d'Enzo Ferrari, la légende de la Ford Mustang... en 1 seul clic, découvrez des centaines de vidéos bluffantes. c'est simple, rapide et efficace !

LES PLUS VUS

LES DERNIÈRES NEWS TÉLÉFOOT

Wellington Silva - Arsenal
Par La REDACTION, le 31 octobre 2014 à 19h09, mis à jour le 31 octobre 2014 à 19h19

Insolite - Arsenal : l'incroyable histoire du nouveau Neymar

Wellington Silva, jeune attaquant brésilien de 21 ans présenté par la presse anglaise comme " le nouveau Neymar ", appartient à Arsenal depuis 2011. Mais jusqu'ici, il n'avait ...

Layvin Kurzawa - AS Monaco
Par La REDACTION, le 31 octobre 2014 à 18h24, mis à jour le 31 octobre 2014 à 18h31

Téléfoot : le sommaire de l'émission du dimanche 2 novembre 2014

TELEFOOT sera diffusé ce dimanche, en direct dès 10h55 sur TF1, présenté par Christian Jeanpierre et Frédéric Calenge, avec Frank Leboeuf. Au programme : les confessions de Cavani ...

Ganso avec Sao Paulo FC
Par La REDACTION, le 31 octobre 2014 à 16h04, mis à jour le 31 octobre 2014 à 17h17

VIDEO #Brazil : Ganso est toujours magique

L'ancien compère de Neymar au Santos, le Brésilien Ganso aujourd'hui au FC Sao Paulo, a toujours de l'or dans les pieds. Pour s'en persuader, il suffit d'observer cette vidéo ...

logAudience