En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
Par le 30 mars 2010 à 23h30

Le Bayern a de l'orgueil

Grâce à Ribéry et Olic, le Bayern Munich a battu Manchester United (2-1), en quart de finale aller de la Ligue des Champions. Les Bavarois ont fait preuve de caractère après l'ouverture du score précoce de Wayne Rooney (63 secondes).

Commenter
Le Bayern a de l'orgueil

BAYERN MUNICH - MANCHESTER UNITED : 2-1
Buts : Ribéry (77e), Olic (90+2) pour le Bayern et Rooney (2e) pour Manchester

 

Ce ne sera pas encore pour cette fois. A la recherche d'une victoire sur le Bayern depuis la finale gagnée de Ligue des Champions en 1999, Manchester United a encore flanché. Pourtant, tout avait bien commencé pour les Mancuniens, auteur d'un but au bout de 63 secondes de jeu, le plus rapide de la saison dans cette compétition ! L'inévitable Wayne Rooney profitait d'une glissade de "Zorro" Demichelis (l'Argentin portait un impressionnant masque protecteur au visage) pour fusiller Butt (0-1, 2e). Auteur d'une faute sur Nani, Demichelis était à l'origine du coup-franc qui amenait le but de Rooney, son 18e sur les 13 derniers matchs !

 

La bataille du milieu de terrain était à l'avantage des visiteurs. Les Mancuniens se procuraient les occasions les plus chaude à l'image d'un centre de Nani sur la transversale (22e). En face, les Bavarois balbutiaient leur football, jouant latéralement plutôt qu'en profondeur. L'absence de Robben, touché au mollet, était pour beaucoup dans cette absence de réaction. Sur deux actions, le réalisme faisait défaut à Altintop (24e) puis Olic (28e). De son côté, Rooney manquait de réaliser le break alors qu'il se trouvait seul face à Butt (38e).

 

Un Bayern aux deux visages

Visiblement, Van Gaal trouvait les mots à la pause pour secouer ses joueurs. En panne d'essence jusque-là, Ribéry était de plus en plus remuant sur son côté. C'est lui qui alertait Olic, mais Van der Sar veillait au grain (46e). Sur un raid en solitaire, Altintop se heurtait une nouvelle fois au portier néerlandais (55e). La pression munichoise s'intensifiait à l'image des tirs de Pranjic (68e) et d'Olic (73e). Bousculés, les Mancuniens commettaient de plus en plus de fautes à l'image d'une main de Neville hors de la surface. Petite main et grosse conséquence puisque le coup-franc contré de Ribéry trompait Van der Sar (1-1, 77e). Les entrées en jeu de Gomez et Klöse donnaient un coup de fouet au Bayern. Après une tête de Vidic sur la transversale, la chance était du côté des joueurs de Van Gaal (83e). Le sort de la rencontre basculait dans les arrêts de jeu. Trop attentiste, Evra se faisait piquer le ballon par Olic dans la surface. Le tir du Croate ne laissait aucune chance à Van der Sar (2-1, 90e+2) ! Et comme un malheur n'arrive jamais seul, Rooney se blessait sur cette dernière action dans un choc avec Gomez, une bien mauvaise nouvelle avant le choc contre Chelsea le week-end prochain.

 

LA DECLA : Alex Ferguson (entraîneur de Manchester United)

"On leur a trop rendu le ballon pendant la majeure partie du match. Le Bayern était une meilleure équipe aujourd'hui. Cela a été une performance décevante de notre part. Ils nous ont pressés, mais on aurait dû être meilleurs dans la conservation du ballon. Le deuxième but était très évitable... A Old Trafford, ce sera un match différent. Nous serons meilleurs, on rendra moins le ballon. On a marqué un but à l'extérieur. C'est un avantage qui pourrait compter. Wayne Rooney a reçu un coup sur la cheville. Il faudra attendre de voir demain. J'espère que ce n'est pas grave."


Les COTES des prochains MATCHS
  Votre mise Gains potentiels  
vendredi 22 août à 20h30 Ligue 1
7.5 Evian TG
4.6 Nul
1.32 Paris SG
13.2 € PARIEZ
dimanche 24 août à 21h00 Ligue 1
3.1 Nantes
3.1 Nul
2.2 Monaco
22 € PARIEZ
PUBLIER UN COMMENTAIRE
LES PLUS VUS

LES DERNIÈRES NEWS TÉLÉFOOT

logAudience