Par le 29 mars 2010 à 15h00

Le come back du siècle

En quart de finale de la Ligue des Champions, le Bayern Munich va défier Manchester United, dans un remake de la finale 1999. Ce match de légende et son exceptionnel renversement de situation ont profondément et durablement marqué les deux clubs.

Le come back du siècle

"Comment avons-nous gagné ? Je ne sais même pas. C'était sans doute notre destin." Onze ans après, Sir Alex Ferguson n'a toujours pas trouvé d'analyse qui tienne la route pour expliquer ce qui s'est passé le 26 mai 1999 à Barcelone. Ce soir, la petite centaine de milliers de spectateurs massés dans le Camp Nou, qu'ils soient anglais, allemands ou espagnols, n'ont pas compris non plus. Mais tous se souviennent de ce Manchester United-Bayern Munich, de cette finale qui était - sur le papier - sans doute la plus excitante depuis le Milan-FC Barcelone de 1994. Tous les ingrédients étaient réunis. Deux équipes privées de C1 depuis quelques décennies, deux formations joueuses et entreprenantes... Et pourtant, il a fallu attendre. Attendre... et encore attendre avant que le feu d'artifice ne vienne embraser le ciel de la capitale catalane.


Onze ans plus tard, Mancuniens comme Munichois gardent un goût sucré ou amer de cette soirée de printemps. Si bien commencée pour le Bayern, et qui s'est conclue comme dans un cauchemar. Cette défaite, on ne la souhaiterait pas à son pire ennemi. Les Bleus ont eu la Bulgarie, le Bayern a connu Manchester. Menant 1-0 depuis la 5e minute de jeu (un coup franc de Basler), le club entraîné par Ottmar Hitzfeld avait maitrisé les débats à la perfection. Les Fergie Babes, privés de Roy Keane et de Paul Scholes, n'y étaient pas vraiment. Dans le dernier quart d’heure, alors que MU lançait ses dernières banderilles, Mehmet Scholl puis Carsten Jancker avaient d’ailleurs été à deux doigts de creuser la tombe des Red Devils, mais leurs deux tentatives avaient été repoussées par les montants de Peter Schmeichel.


"La mère de toutes les défaites"


"Ils ne pouvaient pas marquer…", assure aujourd'hui Peter Schmeichel. "J'étais presque sûr qu'on allait marquer et qu'à 1-1, on aurait un avantage psychologique. Mais je ne pensais pas qu'on marquerait aussi tard." Aussi tard, le Danois ne croit pas si bien dire. La Coupe aux grandes oreilles était en train d'être délestée de ses parements aux couleurs de MU quand Teddy Sheringham, à peine entré en jeu, est venu dévier un tir de Ryan Giggs dans les buts d'Oliver Kahn (90+1). Peter Schmeichel, monté aux avant-postes, pouvait exulter. Il allait exploser quelques minutes plus tard. Entré en jeu, comme Sheringham, Ole-Gunnar Soljkaer prolongeait un corner de Beckham, dévié par "papy Teddy" au fond des filets. Incroyable final. Incroyable détresse de Kuffour, qui hurlait sa déception les yeux remplis de larmes. Matthaus, sorti quelques minutes plus tôt, assistait à la débâcle, exténué et impuissant.


Oliver Kahn n'a lui pas desserré sa solide mâchoire. Mais n'en pensait pas moins. "C'est la mère de toutes les défaites. Grâce à elle, j'ai pris toutes les autres déceptions que j'ai connues après dans ma vie avec le sourire." Cela lui a coûté une petite dépression et dix-huit mois à ressasser l'affaire. Côte mancunien, Ryan Giggs fait partie des quelques survivants de cette finale historique* et reconnait que "cela reste l'un des plus grands souvenirs de ma vie." Un moment d'éternité que Ferguson a résumé par ces quelques mots : "Football, bloody hell."  Est-il nécessaire de traduire ?


* Gary Neville était également titulaire tandis que Wes Brown était sur le banc. Toujours au club aujourd'hui, Paul Scholes était suspendu.

Les COTES des prochains MATCHS
  Votre mise Gains potentiels  
dimanche 20 avril à 14h00 Ligue 1
1.4 Monaco
3.8 Nul
7.25 Nice
14 € PARIEZ
dimanche 20 avril à 15h05 Premier League
4 Hull City
3.2 Nul
1.7 Arsenal
17 € PARIEZ
dimanche 20 avril à 21h00 Liga
1.24 Barcelone
5.1 Nul
7.5 Athletic Bilbao
12.4 € PARIEZ
mardi 22 avril à 20h45 Ligue des champions
1.9 Atletico Madrid
3 Nul
3.9 Chelsea
19 € PARIEZ
mercredi 23 avril à 18h30 Ligue 1
1.17 Paris SG
5.4 Nul
12 Evian TG
11.7 € PARIEZ
mercredi 23 avril à 20h45 Ligue des champions
2.3 Real Madrid
3.15 Nul
2.7 Bayern Munich
23 € PARIEZ
PUBLIER UN COMMENTAIRE
Cotes du prochain match
Coup d'envoi le 20 avril
Coup d'envoi dans 1397995200
Monaco 1.4
Nul 3.8
Nice 7.25
Misez € et remportez 28 €
PARIEZ
A NE PAS MANQUER
LES PLUS VUS

LES DERNIÈRES NEWS TÉLÉFOOT

Aulas : "Labrune a souvent expliqué à tout le monde avoir la science infuse"
Par François TOUMINET, le 19 avril 2014 à 23h38, mis à jour le 20 avril 2014 à 00h48

OL - PSG : Aulas a l'impression "d'être maltraité"

A chaque finale sa polémique mais pour la formation lyonnaise, c'est celle de trop. Rémi Garde, relayé par son président Jean-Michel Aulas, ne décolèrait pas après le penalty ...

Edinson Cavani lors de PSG-Ajaccio
Par François TOUMINET, le 19 avril 2014 à 21h40, mis à jour le 20 avril 2014 à 00h54

OL - PSG : Paris s'offre une Coupe

Vainqueur 2 à 1 de Lyon ce samedi soir au Stade de France, le PSG remporte sa première finale sous l'ère qatari. Avec le trophée de champion de France bientôt en poche, Laurent ...

Torres - Chelsea
Par François TOUMINET, le 19 avril 2014 à 20h24, mis à jour le 19 avril 2014 à 23h38

Chelsea - Sunderland : les Blues laissent filer Liverpool

Déjà auteurs d'un nul homérique mercredi à Manchester City (2-2), les Black Cats de Sunderland ont fait tomber l'invincibilité de Mourinho à domicile sur le banc des Blues ...

logAudience