En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
CHEVROLET

Essai CHEVROLET KALOS - 2005

A partir de 8 990 €

KALOS - 2005

En 2002, Daewoo, alors en pleine déconfiture, passait sous le contrôle de General Motors et devenait Chevrolet. Mais pour qui la bonne affaire ?


Pour la marque coréenne au nom quelque peu dévalué ou pour l'américain, qui récupère à bon compte un réseau lui permettant de se réimplanter de ce côté-ci de l'Atlantique ? Quoi qu'il en soit, les nouvelles Chevrolet restent fabriquées en Corée tandis que les "vraies" (celles qui ont un gros moteur) sont importées par un importateur privé. Vous l'aurez compris, désormais, il y a Chevrolet et Chevrolet !

Née en 2002, la Kalos est la plus vendue des Daewoo (ah pardon, des Chevrolet !). Dessinée par Giugiaro, elle se positionne en tant que rivale des Renault Clio, Citroën C3, Peugeot 206/207, Opel Corsa et autres Volkswagen Polo, pour ne citer que ces quelques concurrentes européennes. Depuis début 2005, la Kalos a élargi son offre à une version 3 portes visant une clientèle plus jeune et sportive. Proposée avec 2 moteurs à essence 1.2 de 72 ch et 1.4 de 94 ch, la Kalos n'est toujours pas disponible avec une motorisation Diesel, mais l'importateur propose comme alternative la bicarburation essence-gaz de pétrole liquéfié.

Dans l'ensemble, cette voiture ne provoque pas une vague d'enthousiasme. Sa principale qualité est sans conteste son habitabilité qui permet d'accueillir 5 occupants, mais le volume de son coffre est insuffisant (220 litres). Bien entendu, les dossiers arrière sont rabattables séparément, ce qui fait passer la capacité du coffre à presque un mètre cube.

Sous le capot, les mécaniques font preuve de bonne volonté, mais sans plus. Dommage qu'elles soient affublées d'une boîte de vitesses à la commande mal guidée. On épinglera aussi l'amortissement insuffisant, pénalisant le confort sur les mauvaises routes. En revanche, le comportement ne suscite aucune remarque particulière, mais gare à la monte pneumatique d'origine, prévoyant des enveloppes coréennes dont les aptitudes ne sont pas toujours comparables à celles des pneus européens et/ou japonais.

Habitable, bien équipée (hormis la version de base) et dotée d'un agréable comportement routier, la Kalos n'est guère modulable et pas très confortable tandis qu'aucun Diesel n'est disponible.

Verdict Automoto

+
Rapport prix/équipement
Habitabilité
Comportement routier
Finition
-
Moteurs sans caractère
Suspensions sèches
Petit coffre
Modularité limitée
Valeur de revente ?
Les photos CHEVROLET KALOS

Envoyer

logAudience