En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
MITSUBISHI

Essai MITSUBISHI COLT - 2004

A partir de 11 390 €

COLT - 2004

Selon Mitsubishi, la Colt 5 portes s’adresse tout particulièrement soit aux femmes célibataires âgées de 18 à 35 ans, soit à de jeunes mères de famille ayant dépassé la trentaine, tandis que la 3 portes est censée s’adresser aux hommes. Au-delà des délires dont les hommes du marketing ont la spécialité, on retiendra de la Colt qu’elle est le premier modèle résultant de la coopération entre Mitsubishi et DaimlerChrysler. Elle partage en effet beaucoup d’éléments avec la Smart Fourfour… aujourd’hui défunte! Assez haute, la Colt joue la carte du monospace en mettant l’accent sur le volume habitable et la modularité. Le pare-brise est pratiquement dans le prolongement du capot et la générosité des surfaces vitrées autorise une belle visibilité périphérique, d’autant que le conducteur est assis plus haut qu’à l’accoutumée. Dans le même ordre d’idée, l’accès à bord se voit facilité par la hauteur d’assise et l’ouverture généreuse des portes. A l’arrière, la banquette coulissante (en deux parties indépendantes) permet de moduler le volume du coffre. Elle peut également se rabattre en une ou deux parties, voire même être complètement (et facilement) déposée. Ainsi, le volume utile varie entre 220 et 645 litres, ce qui est loin d’être exceptionnel. Cependant, même avancée au maximum, cette banquette ménage encore suffisamment de place pour les jambes des passagers et, cerise sur le gâteau, le dossier du siège passager avant se rabat pour permettre le chargement d’objets longs. Ajoutons que les espaces de rangement ne manquent pas et que l’ergonomie des commandes ne suscite pas la critique. Sur la route, le compromis de suspension est tout à fait réussi. La voiture se montre toujours confortable, sauf peut-être sur les petites irrégularités. Que demander de plus? Une insonorisation plus poussée, tant au niveau mécanique (surtout pour le Diesel) qu’en ce qui concerne les bruits de roulement et ceux d’origine aérodynamique. Récemment simplifiée, la gamme ne compte plus qu’un moteur à essence, 1.3 de 95 ch, et un 1.5 trois cylindres Diesel de 95 ch également. Tous deux se défendent correctement face au chronomètre.

Mitsubishi Colt 1.1, 1.3, 1.5 & 1.5 DI-D

Selon Mitsubishi, la Colt 5 portes s'adresse tout particulièrement soit aux femmes célibataires âgées de 18 à 35 ans, soit à de jeunes mères de famille ayant dépassé la trentaine, tandis que la 3 portes est censée s'adresser aux hommes. Au-delà des délires dont les hommes du marketing ont la spécialité, on retiendra de la Colt qu'elle est le premier modèle résultant de la coopération entre Mitsubishi et DaimlerChrysler. Elle partage en effet beaucoup d'éléments avec la Smart Fourfour... aujourd'hui défunte!

Assez haute, la Colt joue la carte du monospace en mettant l'accent sur le volume habitable et la modularité. Le pare-brise est pratiquement dans le prolongement du capot et la générosité des surfaces vitrées autorise une belle visibilité périphérique, d'autant que le conducteur est assis plus haut qu'à l'accoutumée. Dans le même ordre d'idée, l'accès à bord se voit facilité par la hauteur d'assise et l'ouverture généreuse des portes. A l'arrière, la banquette coulissante (en deux parties indépendantes) permet de moduler le volume du coffre.

Elle peut également se rabattre en une ou deux parties, voire même être complètement (et facilement) déposée. Ainsi, le volume utile varie entre 220 et 645 litres, ce qui est loin d'être exceptionnel. Cependant, même avancée au maximum, cette banquette ménage encore suffisamment de place pour les jambes des passagers et, cerise sur le gâteau, le dossier du siège passager avant se rabat pour permettre le chargement d'objets longs. Ajoutons que les espaces de rangement ne manquent pas et que l'ergonomie des commandes ne suscite pas la critique.

Sur la route, le compromis de suspension est tout à fait réussi. La voiture se montre toujours confortable, sauf peut-être sur les petites irrégularités. Que demander de plus? Une insonorisation plus poussée, tant au niveau mécanique (surtout pour le Diesel) qu'en ce qui concerne les bruits de roulement et ceux d'origine aérodynamique. Récemment simplifiée, la gamme ne compte plus qu'un moteur à essence, 1.3 de 95 ch, et un 1.5 trois cylindres Diesel de 95 ch également. Tous deux se défendent correctement face au chronomètre.

Outre son design original, on retiendra surtout de la Colt qu'elle propose une excellente habitabilité compte tenu de son gabarit. Voilà qui devient de plus en plus rare ! Sous le capot, les moteurs proposés s'avèrent performants et économiques. Enfin, la Colt est assemblée avec soin. Dans l'ensemble, une voiture plutôt rassurante donc.

Verdict Automoto

+
Habitabilité très généreuse
Modularité aisée
Espaces de rangement nombreux
Facilité d’accès à bord
Intérieur lumineux, agréable
-
Insonorisation perfectible
Amortissement insuffisant
Direction trop peu informative
Tenue de cap perfectible
Visibilité ¾ avant perturbée
Les photos MITSUBISHI COLT

Envoyer

logAudience