BMW supprime 850 postes dans l'usine Mini d'Oxford

Voir le site Automoto

Un nouveau moteur de 75ch chez Mini
Par Bertrand QUERNE|Ecrit pour TF1|2009-02-16T10:38:00.000Z, mis à jour 2009-02-16T10:38:00.000Z

BMW a annoncé lundi la suppression d'environ 850 emplois dans son usine britannique d'Oxford, qui produit les Mini, afin d'adapter la production à la demande.

Le site, d'où sont sorties 235.000 voitures l'an dernier, ne fonctionnera plus que cinq jours par semaine au lieu de sept. "Même si Mini a bien encaissé le retournement économique, elle n'est pas immunisée contre les difficultés dans la situation actuelle", explique le groupe allemand dans un communiqué. Une porte-parole a précisé que les ventes mondiales de Mini avaient chuté de 34,5% en janvier, à environ 10.100 unités.

Plusieurs constructeurs automobiles implantés au Royaume-Uni, parmi lesquels Nissan, Jaguar Land Rover et Aston Martin, ont annoncé plus de 3.000suppressions de postes ces derniers mois. Le gouvernement britannique a annoncé le mois dernier des garanties de crédit susceptibles d'atteindre 2,3 milliards de livres (2,6 milliards d'euros) pour faciliter le financement du secteur, une mesure accueillie avec prudence par les industriels et que les syndicats jugent insuffisante.

L'industrie automobile au Royaume-Uni est pour l'essentiel aux mains de capitaux étrangers mais emploie encore plus de 800.000 personnes.

(avec agences)