Ducati Testastretta DVT, un moteur révolutionnaire signé Borgo Panigale

Voir le site Automoto

Le nouveau moteur Ducati Testastretta DVT sorti tout droit de l'usine de Borgo Panigale.
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2014-10-16T13:02:00.000Z, mis à jour 2014-10-16T14:30:01.000Z

Ducati a dévoilé ce mercredi 15 octobre son nouveau moteur annoncé comme révolutionnaire : le Testastretta DVT, un bloc à calage de distribution variable venu tout droit de son usine italienne à Borgo Panigale. Ce dernier sera présenté aux yeux du public lors du prochain Salon de Milan.

On ne cessera jamais de le répéter mais l'attente autour de Ducati pour le Salon de Milan, qui ouvrira ses portes le 6 novembre prochain, est très forte. La possible arrivée de la nouvelle 1299 Panigale ou encore de la prochaine Multistrada fait vrombir d'impatience les passionnés de la marque transalpine, qui a décidé d'en rajouter une couche ce mercredi 15 octobre, en dévoilant son moteur révolutionnaire à calage de distribution variable venu tout droit de son usine italienne à Borgo Panigale.

>> Le nouveau moteur Ducati Testastretta DVT en images officielles

Plus de couple, plus de puissance... et une consommation moindre
Baptisé Ducati Testastretta DVT (pour Desmodromic Variable Timing), ce nouvel engin inaugure le calage variable sur un deux-roues. Concrètement, il s'agit d'un système qui permet d'ajuster en continu le calage des soupapes tout en agissant de manière indépendante sur les deux arbres à cames d'admission et d'échappement.

Les conséquences sont alors immédiates puisque les performances du moteur sont améliorées à tous les niveaux sur l'ensemble de la plage de régime, à savoir plus de couple, plus de puissance et moins de consommation en carburant.

1.198 cm3 et 160 chevaux
Question puissance, le Testastretta DVT et ses 1.198 cm3 disposent de 160 ch à 9.500 tr/min pour un couple de 136 Nm à 7.500 tr/min, le tout associé à une cartographie très intéressante. Comme le précise Ducati, le couple se veut plus linéaire et plus fort à bas et moyen régime, atteignant 80 Nm à 3.500 tr/min et étant supérieur à 100 Nm entre 5.750 et 9.500 tr/min. Par ailleurs, le DVT permettrait un gain de consommation de l'ordre de 8% d'après le constructeur italien et le moteur est homologué Euro4.

Reste à savoir quel modèle sera équipé en premier de ce fameux moteur Testastretta DVT. Peut-être la nouvelle Multistrada... Nous en saurons plus lors du prochain Salon de Milan qui ouvrira ses portes le 6 novembre prochain.

Ducati Testastretta DVT : présentation officielle du moteur en vidéo

Vidéo bonus - La Ducati Multistrada à l'essai par Moto Hebdo