F1 : Ferrari prolonge Kimi Räikkönen pour la saison 2017

Voir le site Automoto

Kimi Räikkönen - Ferrari F1
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2016-07-08T09:42:12.192Z, mis à jour 2016-07-08T09:42:42.464Z

En marge du Grand Prix de Grande-Bretagne, la Scuderia Ferrari a annoncé la prolongation de contrat d'une année de son pilote finlandais qui fera donc toujours équipe avec Sebastian Vettel en 2017.

Alors que le Grand Prix de Grande Bretagne, dixième manche de la saison 2016 de Formule 1, démarre aujourd'hui avec les premiers essais libres, la Scuderia Ferrari a annoncé la prolongation de contrat pour une année de son pilote finlandais Kimi Räikkönen.

Grand Format : La deuxième vie des Formule 1


Vettel et Räikkönen encore là en 2017

« La Scuderia Ferrari annonce qu'elle a renouvelé son accord technique et sportif avec Kimi Räikkönen. Notre paire de pilotes pour la saison 2017 sera donc toujours constituée du Finlandais et de Sebastian Vettel », annonce la Rossa ce vendredi dans un très court communiqué. De quoi balayer une fois pour toute les rumeurs envoyant Sergio Perez (Force India) et Daniel Ricciardo (Red Bull) au sein de l'écurie au cheval cabré.


Un retour chez Ferrari mitigé

Depuis son retour au sein de la Scuderia en 2014, Räikkönen n'a malheureusement pas brillé. Si le champion du monde 2007 - avec Ferrari - a eu beaucoup de malchance, il a constamment été dominé par Fernando Alonso pour son come-back. Après le départ de l'Espagnol et l'arrivée de Sebastian Vettel, ses performances ont été un peu meilleures mais l'Allemand a toujours eu un cran d'avance sur le Finlandais, remportant notamment trois victoires la saison dernière.

F1 : Premiers jours de Sebastian Vettel chez Ferrari à Fiorano


Marchionne a mis la pression

Mais les choses semblent s'équilibrer en 2016. Les chiffres sont là pour le prouver : après neuf courses, les deux pilotes des monoplaces rouges sont à égalité de points avec 96 unités chacun. Une montée en puissance salvatrice pour Räikkönen qui avait reçu un joli coup de pression de la part du grand patron de Ferrari et PDG du groupe Fiat-Chrysler, Sergio Marchionne. « Son avenir dépend de lui et de ses performances. Il doit montrer qu'il mérite de rester ici », avait-il déclaré fin juin dans la Gazzetta Dello Sport.


Visiblement, le Finlandais y est parvenu. Espérons simplement que sa motivation, facteur le plus important dans ses performances depuis le début de sa carrière, ne s'estompe pas. Car le talent, Räikkönen l'a, c'est certain.