F1 : HRT ne reviendra pas en 2014

Voir le site Automoto

Ma Qing Hua HRT F1 Abu Dhabi 2012
Par Thierry BOCHARD|Ecrit pour TF1|2013-02-17T16:37:00.000Z, mis à jour 2013-02-17T16:44:37.000Z

C'est certain, Hispania Racing Team ne prendra pas part à la saison 2013 de Formule 1. L'équipe espagnole aurait pu renaître de ses cendres si ses actifs avaient été rachetés par des investisseurs canadiens et étatsuniens. Seul problème : ils ont échoué et devront bâtir leur projet en partant de rien.

La suite du feuilleton HRT a connu un nouveau rebondissement ce week-end...

Les voitures HRT revendues
Teo Martin, une firme espagnole de recyclage de pièces automobiles a annoncé avoir racheté les actifs de l'écurie espagnole pour un montant inconnu. Cependant, trois monoplaces HRT datant de 2012, deux autres de 2011, ainsi que la plupart des machines utilisées par les ingénieurs et mécaniciens de l'écurie espagnole vont être mises en vente. Les boîtes de vitesse et les moteurs, eux, sont retournés à Williams et à Cosworth.


Où en sont les nord-américains ?
Le projet Scorpion Racing porté par des étatsuniens et des canadiens n'aura sans doute rien de commun avec HRT. Ces investisseurs voulaient racheter les actifs de l'équipe mais ils ont raté leur coup, on les voit donc mal désormais récupérer les châssis et diverses pièces auprès de Teo Martin pour se lancer en Championnat du Monde. Après l'échec d'US F1 Team en 2010, il leur faudra repartir de zéro s'il veulent voir une écurie nord-américaine en Formule 1.


HRT : 3 saisons et puis s'en va
L'histoire de Hispania Racing Team s'est probablement achevée le 25 novembre dernier avec les 17e et 18e places prises par Pedro de la Rosa et Narain Karthikeyan au Brésil. L'ancienne écurie Campos (qui évoluait en GP2) aura passé trois saisons dans l'élite n'obtenant pas mieux qu'une 13e place. De la Rosa, lui, a signé comme pilote de développement chez Ferrari alors que Karthikeyan est en concurrence avec le Français Jules Bianchi pour une place chez Force India.


Si Scorpion Racing veut une licence pour 2014, il lui faudra s'équiper d'un moteur V6 (car les V8 vont disparaître) que seuls Ferrari, Mercedes, Renault (et Cosworth ?) ont développé jusqu'à présent.