Paris : le tarif du stationnement et de ses contraventions va exploser !

Voir le site Automoto

TF1 / LCI PV et contraventions
Par Tran HA|Ecrit pour TF1|2017-01-11T09:55:21.784Z, mis à jour 2017-01-11T10:32:35.189Z

Nouveau coup dur pour les automobilistes franciliens. La Mairie de Paris a annoncé son souhait de vouloir augmenter encore les tarifs du stationnement, ainsi que le montant des amendes associées en cas de non paiement...

Les augmentations prévues varient du double au triple en fonction des arrondissements !


Anne Hidalgo déclare la guerre aux automobilistes

Encore une nouvelle mesure controversée dans la Capitale : après la circulation alternée, l'interdiction de circuler aux véhicules les plus anciens, ou encore la fermeture des voies sur berges, sans compter les récents projets visant à couper définitivement toute circulation sur les quais hauts du centre de Paris et la réduction des voies de circulation rue de Rivoli, Anne Hidalgo frappe à nouveau les automobilistes franciliens... Cette fois directement au portefeuille.

En effet, la Mairie de Paris a annoncé sa volonté d'augmenter au 1er janvier 2018 le montant de l'amende pour non-paiement du stationnement, rebaptisée pour l'occasion "Forfait de post-stationnement"... Elle passerait à 35 € pour les arrondissements périphériques, et jusqu'à 50 € pour le centre de Paris, soit une augmentation de 200 à 300 % environ d'un montant aujourd'hui fixé à 17 € dans toute la France !


Le tarif du stationnement s'envole aussi

Mais comme une mauvaise nouvelle ne vient jamais seule, le coût horaire du stationnement augmentera aussi considérablement ! En pratique, il sera progressif, là où d'autres communes appliquent un tarif dégressif afin d'encourager les automobilistes à ne pas utiliser leur véhicule... Les tarifs horaires sont actuellement de 4 € pour le centre et 2,4 € pour la périphérie. L'année prochaine, la troisième heure vous coûtera désormais 8 €, puis la quatrième 10 €, pour s'envoler jusqu'à 12 € pour chaque heure suivante.

La facture explosera donc pour un stationnement de sept heures (la durée maximale autorisée) au centre de Paris, qui pourra atteindre 62 € contre 28 € selon le tarif actuel. Difficile alors de croire que cette nouvelle mesure ne vise que les automobilistes ne payant pas leur stationnement. Et pour couronner le tout, la verbalisation des contrevenants sera désormais confiée à des prestataires extérieurs, de quoi renforcer les contrôles et renflouer le budget de Paris de quelques 300 millions d'euros chaque année.

Ces nouvelles mesures seront présentées au vote du Conseil de Paris à la fin du mois.