Salon de Detroit 2014 : nouvelle Subaru WRX STi, pas de folies

Voir le site Automoto

La nouvelle Subaru Impreza WRX STi au Salon de Detroit 2014
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2014-01-17T11:21:00.000Z, mis à jour 2014-01-17T11:22:24.000Z

Dotée du pack traditionnel bleu/jante or/gros aileron et d'un moteur de 305 chevaux, la nouvelle WRX STi présentée à Detroit (États-Unis) est fidèle à l'histoire sportive de la Subaru Impreza mais renvoie à un passé toujours plus lointain.

Tradition respectée
Très réputée chez les amateurs de berlines sportives, la Subaru Impreza et ses heures de gloires sont déjà loin avec ses nombreux succès en rallyes comme en 1995 avec Colin McRae, en 2001 avec Richard Burns ou 2003 avec Petter Solberg. Sa version sportive de route, la WRX STi, a perdu ainsi de son aura malgré la poursuite de sa carrière, avec ici la toute dernière génération présentée au Salon de Detroit.

La recette est aujourd'hui la même. D'origine de ligne classique, la berline 4 portes civilisée Impreza se converti en terrible WRX STi, une sportive grimpant entre 200 et 300 chevaux et optant pour un large aileron arrière, des jantes jaune or, une entrée d'air de capot, ainsi qu'une robe traditionnellement bleue.

> Voir les photos de la Subaru WRX STi au Salon de Detroit 2014> Voir les photos officielles de la Subaru WRX STi 2014

Des déceptions
La génération 2014 applique à la lettre ces ingrédients, mais Subaru frustre les passionnés après le prometteur concept-car du Salon de New York en avril 2013. Malgré l'attirail spécial WRX STi, une longueur et une largeur accrue (4,60 x 1,80 m), l'allure est légèrement pataude, dommage, car le faciès, bien que classique, était réussi.

L'intérieur déçoit par une présentation vieillotte héritée de la berline d'origine, que ne compensent pas les inserts façon fibre de carbone, ni les volant à méplats, sièges sports ou les détails peints en rouge.


305 chevaux
Le moteur employé est un 4 cylindres horizontaux opposés de 2,5 litres, délivrant une puissance maximale de 305 chevaux à 6.000 tr/min et un couple grimpant à 395 Nm au-delà de 4.000 tr/min, couplé à une boîte manuelle 6 rapports.

Évidemment, Subaru respecte sa doctrine et offre la transmission intégrale de série et avoue avoir rendue la direction plus précise, raffermi les suspensions sans rabaisser le confort tout en augmentant la rigidité de la caisse en l'allégeant.

Par contre, la Subaru WRX STi n'a toujours pas de date de lancement, ni de prix, que ce soit en Amérique du Nord ou en Europe.