Salon de Francfort 2011 : succès pour la fête automobile !

Voir le site Automoto

Salon de Francfort 2011 Ambiance
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2011-09-27T10:33:00.000Z, mis à jour 2011-09-28T11:35:48.000Z

Avec de nombreuses nouveautés mondiales, concept-cars et des stands impressionnants, le show automobile allemand a tenu ses promesses et a augmenter son affluence de 10% par rapport à 2009.

Avec 10% d'affluence en plus le Salon de Francfort 2011 a ouvert ses portes à 928.000 personnes.



Dans un contexte économique peu favorable, l'automobile tire son épingle du jeu et a montré qu'elle faisait encore rêver les foules. Preuve, le Salon automobile de Francfort 2011, qui s'est déroulé du 15 au 25 septembre, a attiré 928.000 visiteurs. Matthias Wissman, le président de l'ADAC, l'association fédérale automobile allemande, a résumé l'ambiance de l'évènement : "Cet afflux de visiteurs montre que la fascination pour l'automobile reste intacte chez beaucoup de personnes".



Elles étaient plus de 50 avant-premières mondiales, et ont participé au show allemand avec brio. Les sorties majeures étaient prioritairement allemandes, via la Volkswagen up!, les multiples Audi, Mercedes Classe B, Opel Zafira Tourer ou la Porsche 911 nouvelle génération. Mais les japonaises étaient aussi là, avec l'acéré Mazda CX-5, la nouvelle Honda Civic, Toyota Prius rechargeable, mais manquait Nissan au tableau des présents. Et côté rêve, les supercars ont répondu à l'invitation, notamment la Ferrari 458 Spider.




Les concept-cars, spécificités des Salons automobiles, ont été nombreux. Et même plus qu'attendus. Les dream-cars tel le Citroën Tubik se faisaient rares, la grande majorité annonçant des modèles à venir. Ce fut le cas des berlines SEAT IBL, Skoda MissionL, Land Rover DC100, Toyota FT-86 II, Audi A2, Jaguar C-X16. D'autres évoquaient des tendances esthétiques, comme la Peugeot HX1.



L'hybride a persisté à Francfort, via des concept-cars ou nouveautés, mais la tendance était clairement celle des véhicules urbains électriques, qu'a suivi tardivement le PSA Peugeot Citroën VéLV. Au Salon, 3 concepts notoires étaient présentés, avec les Audi Urban, Opel RAK e et Volkswagen NILS. Autonomie de 100 km, vitesse maxi de 120 km/h, 2 places maximum, ces engins sont promis dans nos rues dans les prochaines années.



Espérons que l'automobile soit aussi enthousiaste dans les concessions, car le rêve d'un salon est éphémère. Prochaines étapes : Tokyo (décembre), Détroit (janvier 2012), et Genève (mars 2012).

en savoir plus : Salon - Francfort