Insolite : le virus Zika force Tata Motors à changer le nom de sa nouvelle voiture

Voir le site Automoto

Tata Zica Messi 2015
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2016-02-02T13:32:58.819Z, mis à jour 2016-02-03T09:40:05.214Z

Face à la propagation du virus Zika dans le monde, le constructeur indien Tata Motors a décidé de changer le nom de sa nouvelle voiture, nommée Zica…

Trouver un nouveau nom pour sa voiture relève parfois du casse-tête pour les constructeurs automobiles. Certains s’y sont cassé les dents, Tata Motors le dernier.


Malchance…

En novembre 2015, le groupe indien présentait en grandes pompes sa nouvelle citadine. Surfant sur l’expression de « zippy car » ou littéralement  « voiture plein d’entrain » en français, le patronyme contracté est devenu Zica, prenant pour ambassadeur le joueur de football argentin Lionel Messi, quintuple Ballon d’Or.

Sauf que l’actualité a rattrapé cette décision, le fameux virus Zika se propageant au Brésil depuis de nombreux mois prend une ampleur mondiale selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) au point de devenir « une urgence de santé publique ». Transmis par les moustiques, le virus touche particulièrement les femmes enceintes, pouvant entraîner de sérieuses malformations congénitales.

Face à cette épidémie, Tata Motors a annoncé ce mardi 2 février vouloir modifier le nom de sa nouvelle voiture, or cela sera trop juste pour sa présentation au public du 3 au 9 février au Salon automobile de New Delhi, le nouveau nom étant promis "dans les semaines à venir".


Noms polémiques

Tata Motors n’est pas le premier constructeur automobile à se faire épingler pour ses patronymes. Dans le passé, Mazda a déjà sorti la petite urbaine « Laputa » en 1999, en référence à l’île imaginaires des voyages de Gulliver (et au Château dans le Ciel de Moyazaki) mais signifiant vulgairement « la prostituée » en espagnol. Vendue au Japon uniquement, elle n’a pas changé de nom.

Toujours en espagnol, le Pajero de Mitsubishi ferait allusion au plaisir solitaire, et a été rebadgé Montero sur les marchés d’Amérique Latine. Plus tôt, en 1978, la Fiat Ritmo a changé en Strada pour le Royaume-Uni. Pourquoi ? Car « ritmo », bien que très rarement usité, réfère au cycle menstruel.

Pour finir, Renault a fait beaucoup parler dans les années 90 avec Mégane pouvant coïncider avec des noms de personnes (comme Zoé d’ailleurs), le Koleos des années 2000 donnant « couille » en grec ancien…