Vignettes anti-pollution : elles seront obligatoires dès le 16 janvier 2017

Voir le site Automoto

Tour Eiffel
Par Julien PEREIRA|Ecrit pour TF1|2016-11-30T12:54:58.288Z, mis à jour 2016-11-30T12:55:04.814Z

La mairie de Paris a décidé de rendre les vignettes Crit’Air, chargées de rendre visible le niveau de pollution de tous les véhicules circulant dans la capitale, obligatoires à partir du 16 janvier 2017.

Il va falloir s’activer ! La nouvelle offensive d’Anne Hidalgo, maire de Paris, pour tenter de dépolluer la Ville Lumière va prendre de l’ampleur dès le début d’année prochaine.


Les diesels premiers visés

Les vignettes anti-pollution, nommées « Crit’Air », devront effectivement apparaître sur tous les pare-brise des véhicules circulant dans la capitale. Réparties sur 6 niveaux, elles permettront de faire respecter plus efficacement les restrictions de circulation, notamment lors des alertes aux particules fines.


En réalité, ce système permettra surtout d’exclure au fil des ans les voitures les plus nocives pour l’environnement. Les diesels sont bien évidemment les premiers visés puisque la maire de Paris souhaite les faire disparaître de la ville d’ici 2020. Les bons élèves, ceux équipés des vignettes de bas niveau, « bénéficieront de modalités de stationnement favorables et obtiendront des conditions de circulation privilégié».

Vignette payante

Pour se la procurer, rien de plus simple : il suffit de suivre les informations sur ce site pour la recevoir dans votre boîte aux lettres, après règlement des 4,18 euros réclamés. Attention, vous ne paierez pas d’amende si votre véhicule n’est pas équipé d’une vignette « Crit’Air », même si ce manque à gagner pour l’Etat risque d’être vite corrigé.