WRC - Rallye d’Argentine 2016 : Latvala au tapis !

Voir le site Automoto

Cgun2kRVEAE5vwM large jpg
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2016-04-23T20:17:11.508Z, mis à jour 2016-04-24T07:38:12.328Z

Alors que la victoire était promise à Jari-Matti Latvala (Volkswagen), le Finlandais s'est crashé dans l'avant-dernière spéciale de la journée. Voilà Hayden Paddon (Hyundai) en tête du Rallye d'Argentine !

En contrôle samedi après un vendredi excellent, Jari-Matti Latvala s’est crashé en Argentine. Du coup, c’est Hayden Paddon qui a pris la tête du rallye au volant de sa Hyundai, avec près de 30 secondes d’avance sur Sébastien Ogier.

Latvala au tapis !

Jari-Matti Latvala avait fait le plein de confiance vendredi en remportant quatre spéciales. Samedi, il en a eu besoin de deux pour se mettre en route et, alors vainqueur de ES12 et ES13, s’avançait vers une victoire tout en contrôle. Mais le Finlandais a eu un accident dans ES14, fort heureusement sans gravité pour la santé de l’équipage de sa Volkswagen. En revanche, il a tout perdu et c’est le surprenant Hayden Paddon qui a repris la tête du Rallye d’Argentine.

Hayden Patton a démarré fort

On avait vu des Hyundai très en forme le vendredi et cela s’est confirmé le lendemain. Déjà auteur d’un scratch la veille, Hayden Paddon s’est illustré en enlevant les deux premières spéciales de la journée. Ce fut suffisant pour mettre la pression sur les pilotes Volkswagen, d’autant que Sébastien Ogier a encore perdu du temps en ouvrant la piste, comme l’impose le règlement. Au final, le Néo-Zélandais a signé le meilleur temps dans trois spéciales samedi et cela a suffi à son bonheur.

Ogier désavantagé

« C'est peut-être difficile à voir, mais j'ai été à la limite tout le week-end. Le désavantage a été trop important, trop longtemps » c’est la conclusion de Sébastien Ogier après sa journée. Le triple champion du monde a concédé 24 secondes sur Paddon lors d’ES11, le plus long segment du week-end. Désavantagé par son obligation d’ouvrir en tant que leader du championnat, le Français ne s’est fait aucune illusion, « Je pense qu'on va perdre beaucoup de temps ici, mais j'ai fait une très bonne spéciale, propre. C'est une belle ES, assez technique. » Même si cela a été mieux au second passage, « La seconde boucle est beaucoup plus agréable pour moi, c'est sûr. Je devrais perdre un peu moins de temps que ce matin. » Au général, il est à 29,8 secondes d’Hayden Paddon.