Allemagne - Ukraine : L'analyse du match

Voir le site Euro 2016 de football

La joie des Allemands au coup de sifflet final
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2016-06-12T21:52:00.565Z, mis à jour 2016-06-12T22:03:01.027Z

Les champions du monde en titre l'ont emporté pour leur premier match dans cet Euro 2016 face à l'Ukraine (2-0). La tâche a été moins facile qu'espérée pour eux.

L'Allemagne, annoncée comme prétendante au graal européen, a réussi son entrée dans l'Euro 2016. Et comme la France, autre équipe annoncée comme potentielle championne d'Europe, elle n'a pas connu un premier match très aisé. L'essentiel, c'est-à-dire la victoire, est bien là, mais ce ne fut pas simple car l'Ukraine a eu des occasions d'enrayer la machine allemande.

L'homme du match : Mesut Özil

Le meneur de jeu allemand a montré la voie, échoué, puis finalement délivré la dernière action décisive avec Bastian Schweinsteiger. Il y a eu très peu de déchet dans le jeu de Mesut Özil, principal moteur du jeu allemand. Le joueur d'Arsenal a bien orienté ses coéquipiers en phase offensive, et davantage de réalisme aurait permis à la Nationalmannschaft de s'assurer un succès plus facile. Battu par Pyatov en face-à-face à quelques minutes de la fin, Özil a eu l'énergie nécessaire pour l'ultime rush et la passe décisive pour Schweini.


Le fait du match : Le sauvetage de Boateng

Erigé en leader d'une défense allemande très remodelée depuis le Mondial 2014, entre la retraite de Philipp Lahm et plusieurs blessures, Jérôme Boateng a été un élément clé dans la victoire de l'Allemagne. A la 37ème minute, le défenseur a signé un geste qui restera comme l'un des plus beaux de ce championnat d'Europe des nations. En deux temps et en total déséquilibre, il a empêché l'égalisation en sortant le ballon sur la ligne de Manuel Neuer. Les attaquants ukrainiens, Roman Zozulya en tête, ont eu du mal à croire à ce sauvetage miracle si important pour l'Allemagne.


Le top : Shkrodan Mustafi

Si l'Allemagne s'est assurée son premier succès de l'Euro 2016, elle le doit notamment à son défenseur Shkrodan Mustafi. A la 19ème minute, l'arrière central s'est élevé et a catapulté de la tête le ballon au fond des filets. Le gardien ukrainien n'a rien pu faire sur ce coup-là. Le premier but international de Mustafi est à la base du succès acquis face à l'Ukraine. En fin de rencontre, le défenseur a failli tromper son propre gardien. Heureusement pour lui, il y a eu plus de peur que de mal... Et cela a menagé le suspense jusqu'au but de Bastian Schweinsteiger.


Le flop : Thomas Müller

Il enfile les buts comme des perles en Coupe du monde. Mais quand il s'agit de l'Euro, le compteur de Thomas Müller reste bloqué à zéro. L'homme à tout faire du Bayern Munich a été relativement discret encore ce dimanche soir au stade Pierre-Mauroy. Il a été le moins influent des joueurs offensifs allemands. La sélection aura besoin d'un Müller plus inspiré pour se donner les meilleures chances d'aller loin.

Le chiffre : 12

C'est la 12ème fois que l'Allemagne participe à l'Euro (trois succès, trois finales notamment), et jamais elle n'a mordu la poussière pour son premier match. L'Ukraine aurait pu, un peu contre toute attente, s'offrir le scalp allemand sans un grand Boateng et un Neuer impérial. Mais la Nationalmannschaft a de l'expérience. Il lui arrive de passer à côté d'une compétition parfois, mais depuis 1972 et sa première participation (victorieuse !) à l'Euro, elle ne connaît pas le goût amer de la défaite d'entrée.

Le match vu par Twitter




en savoir plus : Euro 2016 : Allemagne - Ukraine, Equipe d'Allemagne de Football, Equipe d'Ukraine de Football