Angleterre : Roy Hodgson, né pour entraîner

Voir le site Euro 2016 de football

roy hodgson press england portugal
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2016-06-08T08:36:41.372Z, mis à jour 2016-06-08T09:51:04.589Z

Globe-trotter, flegmatique, Roy Hodgson, 68 ans, 16 clubs, quatre sélections et pas moins de huit pays en 40 ans de banc, doit redonner du lustre à une sélection qui ne gagne rien depuis longtemps.

A 68 ans, Roy Hodgson, à la tête d'une sélection séduisante, espère frapper le plus grand coup de sa longue carrière durant cet Euro.

Euro 2016 : Un programme exceptionnel sur TF1


Des débuts pas vraiment probants

Arrivé à la tête des Trois Lions à deux mois d'un Euro 2012 qu'il n'avait pu correctement préparer après le départ soudain de Fabio Capello, le technicien avait assuré un parcours honorable, avec une élimination en quart de finale aux tirs au but contre l'Italie sans avoir perdu un match. Deux ans plus tard, il est revenu du Brésil avec une vraie tache sur le blason : une élimination historique au premier tour, sans aucune victoire en trois matches. Attaqué, critiqué au pays, il a fait le dos rond...

Né pour être coach

Le temps a joué pour lui. Son travail aussi forcément. Il a fini par sauver sa tête autant grâce à un parcours parfait dans les éliminatoires (dix victoires en dix matches). Une sorte d'apothéose pour un homme qui n'avait pour autre destin que d'entraîner. Le Londonien a embrassé sa carrière d'entraîneur dès l'âge de 29 ans à Halmstad en Suède. Il exercera ensuite au Danemark et en Norvège, ainsi qu'avec la sélection en Finlande. L'infatigable voyageur aura également une expérience à la tête des Émirats Arabes Unis (2002-2004) et aura rendu son honneur à la Suisse en 1994 en l'emmenant en 8e de finale du Mondial américain et l'a qualifiant pour l'Euro dans la foulée.

Une image de loser

Il a attendu d'avoir 50 ans pour connaître la Premier League de son pays, avec les Blackburn Rovers en 1997. Des expériences rarement payantes avec les Rovers, Liverpool et enfin West Bromwich Albion qui se sont arrêtées en 1998, 2011 et 2012. Seule son expérience à Fulham s'est bien terminée après deux ans et demi chez les Cottagers. Son mandat à WBA a lui été stoppé par l'appel de la FA. Hodgson, qui a passé bout à bout seulement 11 ans en Angleterre en 40 ans de métier, n'a jamais rien remporté dans son propre pays. Pire, deux finales de C3 perdues avec l'Inter en 1997 et Fulham en 2010 entretiennent une image de beau perdant. Avec cet Euro, l'occasion est belle de corriger cela.