Equipe de France / Gignac : « La France est forcément favorite »

Voir le site Euro 2016 de football

André Pierre Gignac   Equipe de France
Par Quentin LECOINTE|Ecrit pour TF1|2016-06-07T14:43:22.853Z, mis à jour 2016-06-07T14:52:43.510Z

Devant la presse mardi à Clairefontaine, l'attaquant André-Pierre Gignac n'a pas caché son ambition remporter l'Euro 2016.


Présent mardi en conférence de presse, André-Pierre Gignac a évoqué différents sujets à quelques jours de l’entrée en lice de l’équipe de France face à la Roumanie (vendredi 21h).


France 2 - 0 Russie : voir le but de Gignac en vidéo



L’ambition de soulever le trophée


C’est sans langue de bois que l’ancien joueur de l’OM annonce l’objectif des joueurs qui composent le groupe France : « Il est commun : gagner l'Euro. Ça ne sera pas facile, mais on a une confiance en nous. Pas un excès de confiance, mais on a montré une force collective sur nos derniers matches, comme aux Pays-Bas (3-2) ou face au Cameroun (3-2) en s'imposant sur les derniers instants. On est bien entre nous, sur le terrain ça se ressent. » L’attaquant des Tigres de Monterey, au Mexique, poursuit en évoquant le statut de favori de son équipe : « La France forcément est favorite, par rapport au fait que lors des derniers matches amicaux, avec 9 victoires sur 10, on a engrangé de la confiance et mis pas mal de buts, même si on en a pris un peu trop. Et l'Euro est chez nous. Les deux dernières fois qu'on a été pays-hôte, on a gagné la compétition (Euro 84, Mondial 98). Donc on est favori, mais ça va se jouer sur des détails entre les grandes équipes, la France, l'Espagne, l'Allemagne... Même si mon penchant va vers la France. »


« L'excitation monte et la pression avec »


Son statut de numéro deux, derrière Giroud, dans la hiérarchie des attaquants de pointe des Bleus ne semble pas le contrarier plus que ça : « Les choix, le coach les a déjà faits. Mais maintenant, il va affiner au fil des matches. Pour l'heure ce sont des choix gagnants, car il y a des victoires et des buts. Mais durant l'Euro, il aura d'autres choix à faire, selon les différentes situations en cours de matchs. » Evidemment, les joueurs, Gignac en tête, sont déjà focalisés sur la rencontre contre la Roumanie : « Oui, l'excitation monte et la pression avec. Forcément on est attendu, on a envie de faire quelque chose de grand. Le premier match est important, car il va conditionner la suite du tournoi. »