Belgique : Wilmots parti, la Fédération belge passe une annonce...

Voir le site Euro 2016 de football

Marc Wilmots, le sélectionneur de la Belgique
Par Alexandre Coiquil|Ecrit pour TF1|2016-07-19T10:22:39.170Z, mis à jour 2016-07-19T13:10:04.089Z

Quelques jours après le départ de Marc Wilmots, la Fédération belge de football a posté un appel à candidatures pour trouver son prochain sélectionneur.

Attention candidatures non sérieuses s’abstenir. Après avoir mis fin aux fonctions de Marc Wilmots, son sélectionneur depuis 2012, le vendredi 15 juillet dernier, l’Union Royale belge des sociétés de football (URBSFA), s’est officiellement mise en quête d’un nouveau sélectionneur pour mener la Belgique à la Coupe du monde 2018.

Dans ce but, l’URBSFA a posté, lundi, une annonce de candidature officielle afin de trouver son nouveau technicien. L’appel à candidatures durera officiellement jusqu’au 31 juillet. Si la méthode peut surprendre, elle n’a rien d’extraordinaire. La Fédération belge avait d’ailleurs bien souligné qu’elle débuterait la recherche de son nouveau sélectionneur en toute « transparence. »


« L’Union Belge de Football débute à présent en toute transparence et à visière ouverte ses recherches visant à trouver un nouvel entraîneur fédéral. Le but est que ce nouvel entraîneur fédéral prenne en charge les matches du mois de septembre, à commencer par le match amical contre l’Espagne le 1er septembre prochain au Stade Roi Baudouin », avait-elle expliqué lors de son communiqué écrit le 15 juillet dernier.

« J’espère aussi que le nouveau coach sera très fort tactiquement »

Le profil du candidat idéal a été détaillé en huit points distinctifs. Le premier et non des moindres : un technicien ayant de « l’expérience » et ayant eu des résultats « dans le monde actuel qui est en constante évolution ».  En deuxième point, le besoin d’expertise tactique et stratégique à un groupe de joueurs appartenant au top mondial. La donnée tactique, un des points fortement reproché à Marc Wilmots sur la fin de son mandat, a été un des facteurs de l'éliminations des Diables Rouges en quarts de finale de l'Euro 2016 face au pays de Galles (3-1). A en croire certaines déclarations de joueurs, le paramètre tactique a constitué un véritable problème lors du dernier Championat d'Europe.

 « Je pense que le coach aurait pu rester mais la pression pour la prochaine Coupe du Monde était très élevée. J’espère aussi que le nouveau coach sera très fort tactiquement. J’espère qu’on aura un coach qui veut vraiment réaliser quelque chose de bien et pas juste quelqu’un qui veut développer sa propre carrière parce que je crois en cette équipe et en nos jeunes », avait expliqué Jan Vertonghen au média belge VRT, dimanche dernier.

Lippi, Garcia et Perrin sur les rangs

Le reste de la candidature n’a rien d’extraordinaire sur la forme. Mais un ou deux points ont de quoi suscité l’intérêt : le besoin d’avoir un technicien également habile en communication et qui puisse manager des générations en font partie. Savoir jongler entre les catégories d’âge, c'est un véritable défi pour les différents techniciens en 2016.

Quel sélectionneur pour cette équipe de Belgique ? C'est toute la question. Si le nom de Louis van Gaal, libre depuis son départ de Manchester United, a beaucoup circulé depuis des semaines, les prétentions salariales du Batave seraient trop fortes pour la Fédération belge, incapable de s'aligner. Selon la DH, le nom de Marcello Lippi, francophone, correspondrait parfaitement. Deux inconnues malgré tout : son âge (68 ans) et éventuellement ses prétentions salariales qui émergaient à 10 millions d'euros par an lorsqu'il dirigeait le Guangzhou Evergrande entre mai 2012 et novembre 2014. Privé de revenir à la Fédération italienne par le TAS, Lippi est disponible pour un dernier challenge.

La piste Michel Preud'homme a déjà été écarté par l'intéressé : « J'ai donné ma parole au Club de Bruges pour au moins une saison, donc je ne deviendrai pas sélectionneur national », avait-t-il souligné à VRT il y a deux jours. Selon la RTBF, deux candidats français seraient sur les rangs : Alain Perrin et Rudi Garcia, actuellement libres de tout engagement.

L'annonce de la Fédération belge de football :


  • Avoir de l’expérience et ayant obtenu des résultats dans le monde du football actuel qui est en constante évolution
  • Ayant prouvé pouvoir transmettre son expertise tactique et stratégique à des joueurs du top mondial
  • Ayant prouvé pouvoir travailler avec tous les experts qui sont nécessaires au sein du football moderne du top mondial
  • Quelqu’un qui maîtrise son contexte social et high performance
  • Un communicateur ouvert et solide
  • Qui maîtrise bien le management des générations
  • Qui a prouvé être en mesure d’installer une culture 'high performance'
  • Qui a prouvé pouvoir travailler au sein d’une structure et organisation existante et qui souhaite en concertation  s’inscrire dans la politique URBSFA en matière de team management, de facilités d’entraînement, du cadre financier, commercial et communicatif



en savoir plus : Equipe de Belgique de Football