Euro : Pelé mise sur l’Angleterre et l’Espagne en finale

Voir le site Euro 2016 de football

Pelé
Par Jonathan MURCIANO|Ecrit pour TF1|2016-06-09T09:00:43.668Z, mis à jour 2016-06-09T09:48:14.017Z

J-1 avant le coup d’envoi de l’Euro. Pelé a livré son pronostic sur le tournoi et le Brésilien voit l’Angleterre aller loin. Il verrait bien une finale entre les Anglais et les Espagnols.

En ce moment, Pelé suit avec attention les performances de l’équipe du Brésil du côté des Etats-Unis, où se joue actuellement la Copa America. La star brésilienne jettera également un œil à l’Euro, qui démarre vendredi avec le match d’ouverture entre la France et la Roumanie au Stade de France.

Le résumé d'Angleterre-France en vidéo :


Les Bleus n’iront pas en finale

Interrogé par la radio britannique Talksport cette semaine, Pelé a accepté de livrer ses pronostics pour le tournoi continental. Roy Hodgson, le sélectionneur anglais, sera sans doute ravi de constater que l’un des trois meilleurs de l’histoire du football n’hésite pas à mettre une petite pièce sur ses joueurs : « L'Angleterre a beaucoup de nouveaux joueurs, mais je pense qu'elle sera parmi les deux finalistes. C'est difficile de le dire maintenant. Si je peux imaginer un ou deux finalistes pour le moment, je dirais Espagne et Angleterre» Une affiche possible si l’un de ces deux cadors ne finit pas premier de sa poule. Pelé ne voit donc pas les Bleus refaire le coup de l’Euro 1984 et du Mondial 1998 à domicile. Il n’a pas voulu se mouiller quant à l’identité du futur vainqueur.

Une affiche des demi-finales

Selon une étude menée par la société Gracenote, qui s’est appuyée sur des calculs savants, les Anglais et les Espagnols se retrouveront plutôt en demi-finale car ils ont respectivement 90% et 92% de chances de terminer en tête de leur groupe. L’autre affiche du dernier carré selon ces prédictions opposera l’équipe de France à l’Allemagne et les Bleus auraient 62% de chances de s’imposer en finale face à l’Espagne, double tenante du titre. Alors qui aura raison ? Pelé saura le 10 juillet s'il a eu du flair sur ce coup-là.