Pays de Galles / Coleman : « Personne ne veut s'arrêter là »

Voir le site Euro 2016 de football

RTSFJ03
Par Quentin LECOINTE|Ecrit pour TF1|2016-06-19T17:16:38.231Z, mis à jour 2016-06-20T08:25:51.794Z

Avant la rencontre décisive de lundi face à la Russie, le sélectionneur gallois, Chris Coleman, s'est exprimé sur l'actualité de son équipe.


Le pays de Galles peut signer une qualification historique pour les huitièmes de finale de l'Euro, face à la Russie, lundi à Toulouse (21h). Présent dimanche face à la presse, son sélectionneur Chris Coleman veut saisir sa chance.


« Personne ne veut s'arrêter là »


L’entraîneur gallois a évidemment pour ambition de poursuivre l’aventure, mais  il reconnaît que cet Euro restera, quoi qu’il arrive, comme une expérience enrichissante pour son groupe : « Maintenant que nous sommes dans ce tournoi, personne ne veut s'arrêter là. Mais quel que soit le moment pour nous de rentrer à la maison, on aura tellement appris en jouant contre les meilleures équipes d'Europe. Cela nous a permis de dépasser nos limites. Ce groupe ne peut pas y perdre car nous aurons eu une expérience que nous n'avions jamais eue par le passé. »


« On a fait notre autocritique »


Celui qui est en poste depuis janvier 2012 a livré son regard sur les deux premières rencontres disputées par ses joueurs : « Quand nous avons eu le ballon face à l'Angleterre, nous n'avons pas fait ce que nous sommes capables de faire, c'était décevant. Ce n'est pas seulement Bale, c'est nous tous. Mais le match d'avant (face à la Slovaquie), nous avons joué un super football. » Si la rencontre face aux Three Lions a pu nourrir quelques frustrations, elle ne devrait pas pour autant plomber son équipe : « Certaines personnes s'attendaient à ce que cela nous mine mais c'est fini, on l'a rangé dans un carton. On a fait notre autocritique, on a analysé le match. » Le coach passé par Coventry veut saisir l’opportunité qui s’offre à son pays : « On a une chance d'aller où on ne s'attendait pas à être. Ce n'est pas la fin de l'épopée pour cette équipe, elle a le potentiel d'aller plus loin. J'espère que nous ferons ce qu'il faut demain, ces joueurs méritent le succès et j'espère que cela va continuer. Mais dans tous les cas, il y a encore beaucoup de choses à venir de ces joueurs. Ils sont la fierté de leur pays. »


« L'animosité doit rester sur le terrain »


Pour finir, Coleman a adressé un message aux supporters gallois alors que la rencontre face à la Russie est classée à risques : « Faites ce que vous avez fait jusqu'à présent, venez nous soutenir, profiter du match, de l'atmosphère. Car ils représentent le pays comme nous, ils se sont comportés d'une façon fantastique et j'espère que cela va continuer. Face à l'Angleterre, il y avait quelques supporters anglais au milieu des Gallois et ils ont décrit comment les Gallois les avaient accueillis, comment ils ont apprécié le match ensemble. Tout le monde veut gagner mais l'animosité doit rester sur le terrain, c'est là que ça s'arrête. Hors du terrain, il faut juste profiter du football. La veille du match face à la Slovaquie, les supporters gallois, slovaques et même français ont fait la fête ensemble mais malheureusement, cela n'est pas assez montré. (On montre) toujours les (choses) négatives d'une minorité stupide. »


en savoir plus : Equipe du Pays de Galles de Football, Euro 2016 : Russie - Pays de Galles