Portugal : Bientôt une autobiographie pour Éder ?

Voir le site Euro 2016 de football

Eder
Par Christopher LE CAER|Ecrit pour TF1|2016-07-14T07:41:30.069Z, mis à jour 2016-07-14T10:05:44.219Z

Le héros du Portugal, buteur en finale de l’Euro face à la France, envisagerait de sortir une autobiographie. Rien que ça.

Cette 109ème minute à tout changé pour lui. En inscrivant l’unique but en finale de l’Euro 2016, l’attaquant portugais Éder est devenu le héros de tout un peuple. Une frappe sèche, du droit, lors de la prolongation de ce Portugal-France (1-0), qui a propulsé les partenaires de Cristiano Ronaldo au firmament. Cette soirée-là, la star ce n’était pas le triple Ballon d’Or, mais lui : Éderzito António Macedo Lopes, dit Éder. L’attaquant lillois, passé de « raté » à « génie » pourrait prochainement raconter son incroyable destin dans un livre. Critiqué pour son Mondial 2014 loupé, Eder s’était entouré de la psychologue Susana Torres. Interrogée sur les ondes de Radio Renascença, celle-ci a confirmé que le joueur originaire de Guinée-Bissau envisagerait de sortir une autobiographie. « Il est la preuve vivante que le coaching et le travail de haute performance changent la carrière d’un joueur de football. Il avait pour intention d’entrer et de marquer. »

Un triste bilan avec le Portugal

Si on avait dit aux supporters de la Selecção qu’Éder leur offrirait le titre de champion d’Europe, ils ne l’auraient pas cru. Et pour cause, l’attaquant de 28 ans a souvent été moqué. Titulaire lors de la Coupe du monde 2014 au Brésil, il avait été la cible des internautes à cause de ses contrôles ratés et de son manque de technique. Avant ce fameux 10 juillet 2016, Eder n’avait inscrit que… trois buts en 28 sélections avec le Portugal. Un maigre bilan qui n’a pas empêché son sélectionneur, Fernando Santos, de lui faire confiance, de le sélectionner pour l’Euro et de le faire entrer en jeu lors de la finale. Il faut dire que malgré tout, le Lillois pouvait s’avérer précieux pour son jeu de corps et son aptitude à conserver les ballons en attaque. La suite de l’histoire a donc donné raison au sélectionneur lusitanien.

Prêté à Lille

L’été dernier, Éder a été transféré à Swansea. Lors de la première moitié de saison, il n’a marqué aucun but et a donc décidé de se relancer du côté de Lille, en prêt. Et en seulement six mois, le joueur des Dogues a marqué six buts (en treize matches). Un bilan positif qui a convaincu les dirigeants lillois de le conserver et de l’acheter. Celui qui a mis fin au rêve de tout un pays « bleu-blanc-rouge » va donc continuer de sévir sur les pelouses de l’hexagone... en attendant peut-être de lire son incroyable parcours dans son autobiographie qui aura pris place sur votre table de chevet.

► Créez votre onze-type du tournoi en cliquant ici