La République tchèque compte sur ses gloires et sur son expérience

Voir le site Euro 2016 de football

Rosicky: 'Dans ma meilleure forme'
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2016-06-05T11:49:40.117Z, mis à jour 2016-06-06T12:05:19.646Z

Le sélectionneur Pavel Vrba a retenu 23 joueurs expérimentés pour l'Euro. Avec ses cadres Petr Cech et Tomas Rosicky, la République tchèque peut s'en sortir.

Il fut une époque où la République tchèque comptait dans ses rangs des talents que lui enviait l'Europe : Pavel Nedved en maestro, Karel Poborsky et Vladimir Smicer en dynamiteurs, Jan Koller en tour de contrôle... Le groupe retenu pour cet Euro 2016 est moins clinquant. Et pourtant, il a des arguments pour jouer les trouble-fêtes.



Un groupe imprévisible

Pavel Vrba a composé un groupe mixte entre des joueurs évoluant dans le championnat local (10) et des joueurs évoluant ailleurs en Europe, notamment en Angleterre (4), en Allemagne (3) et en Turquie (3). La moyenne d'âge des 23 sélectionnés flirte avec les 29 ans. C'est donc un groupe expérimenté et qui se connaît que l'entraîneur a emmené en France.

Nombre de ces joueurs sont méconnus du grand public. Et c'est peut-être ce qui rend cette équipe si dangereuse. Les Pays-Bas peuvent en témoigner : qui auraient parié que les Oranje, finalistes du Mondial 2010 et 3èmes du Mondial 2014, mordraient à ce point la poussière face aux Tchèques en éliminatoires ? L'imprévisibilité est un atout dans la manche des homme de Pavel Vrba.

Petr Cech et Tomas Rosicky guident la sélection

Si de nombreux joueurs de cette sélection sont peu connus au-delà des frontières tchèques, il en est deux que les amateurs de football européens connaissent bien : Petr Cech et Tomas Rosicky. Les deux joueurs d'Arsenal tiennent une nouvelle occasion de briller, eux qui ont connu la frustration de l'élimination en demi-finale de l'Euro 2004 en prolongation face à la Grèce. A 34 ans, le portier veut enfin connaître la gloire avec son équipe nationale. Sa présence sera sans doute importante pour une République tchèque dont la défense ne présente pas toutes les garanties.

Tomas Rosicky, quant à lui, est un peu un miraculé. A bientôt 36 ans, le milieu offensif vient de boucler 10 années tourmentées à Arsenal. Trahi par son physique depuis le début de sa carrière, le Tchèque a failli manquer cet Euro après une saison blanche à Londres. Tout de même sélectionné, celui qui portera le brassard a rassuré en marquant face à la Russie en amical et en livrant une grosse prestation. Il aura à coeur de clore son histoire brillamment avec sa sélection en France.