Les Frères Scott : Sophia Bush a-t-elle pris la grosse tête ? L'actrice se défend sur Twitter

Voir le site Les Frères Scott

Sophia Bush
Par Ambre DEHARO|Ecrit pour TF1|2016-10-18T12:35:47.630Z, mis à jour 2016-11-03T09:44:02.130Z

Accusée d'avoir fait virer plusieurs figurants du plateau de tournage de Chicago PD, Sophia Bush a tenu a répondre à ses détracteurs depuis son compte Twitter.

Comme Brooke Davis, son personnage dans les Frères Scott, Sophia Bush n'a pas la langue dans sa poche et surtout, lorsqu'attaquée, elle ne se laisse pas faire. Y compris lorsqu'elle fait l'objet de rumeurs qui la font passer pour une diva qui aurait pris la grosse tête. Sur Twitter, un internaute du nom de FiredFrover a accusé la comédienne de refuser que les individus présents sur le tournage de sa série Chicago PD lui adressent la parole. Allant même jusqu'à affirmer que Sophia Bush avait demandé à ce que ceux qui lui avaient dit bonjour soient renvoyés. "Tu as fait virer des gens juste parce qu'ils t'ont dit bonjour", a ainsi écrit le twitto. Pour étayer ses accusations, l'individu a retweeté plusieurs messages de figurants, apparemment témoins du comportement de l'actrice, et de celui de certains de ses collègues. "Je l'ai vu s'époumoner à hurler sur des gens, c'était une très mauvaise expérience", dit ainsi un de ses messages.

La réponse bien sentie de Sophia Bush

Mais Sophia Bush n'est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds. Elle l'a encore récemment démontré lorsqu'elle a donné une leçon à un homme assis à côté d'elle dans un avion et dont le comportement envers l'actrice était à la limite du harcèlement. Cette fois-ci, l'actrice a répondu sur Twitter à ces accusations sur son caractère et son attitude. "C'est du grand n'importe quoi", écrit ainsi l'Américaine. "Tu veux savoir pourquoi ? Bonne chance dans la vie", a-t-elle poursuivi avant de poster un long texte d'explications. Texte dans lequel elle ne mâche pas ses mots et rappelle quelles sont les conditions de travail sur un plateau de tournage. La jeune femme a commencé par réfuter l'idée qu'elle a été à l'origine de renvois et affirme par ailleurs qu'elle n'a jamais demandé à ce qu'on ne lui adresse pas la parole sur le plateau. Et de détailler par la suite, quel est le rôle des figurants, appelés extra ou background aux États-Unis. "Quand 100 extras parlent, l'équipe ne peut plus s'entendre", explique-t-elle. "Le réalisateur ne peut plus nous donner de directives, les cameramen ne peuvent pas communiquer alors qu'ils ont besoin d'un silence absolu s'ils ne veulent pas ruiner le son de la prise." 

L'actrice précise aussi que, bien souvent, les extras ne sont pas autorisés à parler du tout car c'est la politique du plateau, rappelant notamment que si le chaos règne alors l'équipe de cascadeurs ne peut maintenir tout le monde en sécurité et les acteurs ont bien du mal à réciter leurs lignes. "C'est pour ça que la plupart du temps, les extras font semblant de parler, sans en réalité faire de bruit. C'est le cas à chaque fois, tout le temps." Et de rappeler que le plateau de tournage est un lieu de travail, et non de divertissement. "Les gens sont là pour travailler, pas pour discuter. Pas pour savoir comment on devient cameraman ou comment les acteurs ont obtenu leur premier rôle. On n'a pas le temps pour cela". "C'est bien d'avoir essayé, mec", conclut-elle sa missive.

Vous serez prévenus, on ne cherche pas des crosses à Sophia Bush !