Sophia Bush sublime aux Golden Globes 2017

Voir le site Les Frères Scott

Sophia Bush lors des Golden Globes 2017
Par Lorelei BOQUET-VAUTOR|Ecrit pour TF1|2017-01-10T11:15:36.865Z, mis à jour 2017-01-10T15:17:48.918Z

Habituée à fouler les tapis rouges lors des cérémonies célébrant le cinéma ou la télévision, Sophia Bush n’a pas fait exception lors de la dernière édition des Golden Globes à Beverly Hills.

Whaou! Il n’y a pas à dire, Sophia Bush sait toujours comment faire son petit effet sur le tapis rouge. Présente - parmi une myriade de stars - à la dernière cérémonie des Golden Globes, qui avait lieu le 8 janvier dernier à Beverly Hills, elle a su faire rimer sobriété avec séduction.  Les tenues dénudées ou dotées de fanfreluches, très peu pour elle. Au contraire, la belle a opté pour une robe longue noire et fendue à  l’arrière de la jambe. Signée Monique Lhuillier, elle possède également un buste en plumetis, avec deux bandes noires s’entrecroisant pour cacher la poitrine de l’actrice. Côté beauté, là encore Sophia Bush a fait dans la simplicité que l’on lui connait, se contentant d’un rouge à lèvres grenat et d’un effet wavy sage dans ses cheveux mi-longs. Présentant sa tenue sur Instagram au lendemain de la cérémonie, l’actrice n’a pas manqué de remercier les marques qui lui ont prêté tous les éléments qui ont constitué sa tenue.




Outre sa tenue vestimentaire, l’actrice gardera certainement longtemps en tête cette cérémonie, et notamment le vibrant discours donné par Meryl Streep. Un moment qu’elle a tenu à immortaliser là encore sur Instagram en publiant une photo de l’actrice accompagnée d’une partie du discours en commentaire. Plus précisément, l’extrait en question est celui où l’héroïne de Sur la Route de Madison s’en prend ouvertement, mais sans le nommer, au futur président des Etats-Unis Donald Trump. Rappelant une grave polémique elle explique alors : "C'était ce moment où la personne qui demande à être assise dans le fauteuil le plus respecté dans notre pays, a imité un journaliste handicapé". Et de conclure sur une citation de son amie récemment disparue, l’actrice Carrie Fisher : "Prends ton cœur brisé et fais-en de l’art".




Slay, #MerylStreep, slay • “There was one performance this year that stunned me. It sank its hooks in my heart. Not because it was good; there was nothing good about it ... It was that moment when the person asking to sit in the most respected seat in our country imitated a disabled reporter. Someone he outranked in privilege, power and the capacity to fight back. It kind of broke my heart when I saw it, and I still can’t get it out of my head, because it wasn’t in a movie. It was real life. And this instinct to humiliate, when it’s modeled by someone in the public platform, by someone powerful, it filters down into everybody’s life, because it kinda gives permission for other people to do the same thing. Disrespect invites disrespect, violence incites violence. And when the powerful use their position to bully others, we all lose ... This brings me to the press. We need the principled press to hold power to account, to call him on the carpet for every outrage. That’s why our founders enshrined the press and its freedoms in the Constitution. So I only ask the famously well-heeled Hollywood Foreign Press and all of us in our community to join me in supporting the Committee to Protect Journalists, because we’re gonna need them going forward, and they’ll need us to safeguard the truth." • "As my friend, the dear departed Princess Leia, said to me once," she said, "take your broken heart, make it into art." • #ArtMatters

Une photo publiée par Sophia Bush (@sophiabush) le

D'ailleurs, l'actrice semble avoir été particulièrement touchée par le conseil de feu Princesse Leia à l'encontre de Meryl Streep. Elle en a même fait son mantra du jour ce lundi, écrivant la phrase à l'aide de perles imprimées avec des lettres : 


#MondayMantra from Carrie Fisher, by way of Meryl Streep 💫

Une photo publiée par Sophia Bush (@sophiabush) le