Secret Story : Interview exclusive de Jonathan de Secret Story 3 : " si ça ne marche pas, je ferai de l'audit dans un cabinet financier "

Voir le site Secret Story

Jonathan de Secret Story 3
Par Elodie MANDEL|Ecrit pour TF1|2009-10-30T13:28:00.000Z, mis à jour 2009-10-30T13:28:00.000Z

Un mois après la fin de Secret Story Jonathan nous parle de ses projets, de sa relation avec Sabrina. Jonathan, un jeune homme pressé...

A ta sortie de la maison, tu évoquais des projets professionnels, notamment au cinéma, qu’en est-il ?

Ça se précise, je travaille. Depuis la sortie de la maison de Secret Story, je n’ai pas arrêté en fait. Je suis parti quelques jours chez moi à Saint-Tropez pour avancer. J’ai des contacts, ça avance. Vous savez ça me tient vraiment à cœur. Mon rêve, ce serait d’écrire des carnets de voyage.

Tu es revenu chez toi à Saint-Tropez, comment ça s’est passé ?


Très bien ! J’ai les mêmes potes. Mes proches sont toujours là pour moi et nos liens sont encore plus forts. J’ai moins de temps à leur accorder mais nos retrouvailles ont été très fortes. Moi je n’ai pas changé et de toute façon ils n’hésiteraient pas à ma rappeler à l’ordre si jamais je venais à prendre le melon.

Avais-tu imaginé ta sortie ?


Non en fait je ne m’étais pas projeté dans l’après Secret Story. J’ai vécu tout ça au jour le jour. J’ai beaucoup écouté les autres et maintenant je me concentre sur mes projets, c’est le plus important.

Comment ça se passe avec les fans ?


Génial, je reçois plus de 200 mails par jour, c’est énorme. J’essaie de leur répondre à chacun et ma mère m’aide en s’occupant du fan-club.

Lis-tu les articles de presse ?


Pas vraiment, je n’ai pas que ça à faire ! Je me tiens au courant des articles de la presse à scandale mais ça ne me touche pas vraiment en fait. Concernant Sabrina, la difficulté c’est qu’il n’y a pas de séparation entre vie publique et vie privée. Mais c’est comme ça. Vous savez, tout ça ne me touche pas, je suis qu’il y a un business derrière tout ça pour ces magazines. Je ne suis pas dupe !

As-tu peur de l’anonymat ?

Non mais c’est vrai que j’essaie de profiter au mieux de cette période pour mener à bien mes projets. J’essaie de faire les bons choix. Surtout je préfère prendre mon temps pour faire des trucs bien. On m’a proposé de faire un disque ou de faire le DJ. Certains ont dû penser que ça irait bien avec ma gueule. Mais je ne sais pas du tout… et ce n’est pas mon truc de faire le DJ. Et puis vous savez j’avais une vie sociale avant. J’ai toujours eu d’excellents réseaux dans le monde de la nuit notamment. Ce n’est pas Secret Story qui a changé ma vie. Par exemple j’avais 900 amis sur Facebook, tous des vrais amis… Aujourd’hui j’en ai 1100, ça ne change pas grand-chose. J’essaie de voir le bon côté de cette expérience extraordinaire. 3 mois enfermé dans une maison, ce n’est pas tout le monde qui peut vivre ça.

Certains candidats ont fait un single (Daniela notamment), ça ne te dit pas ?


Non non pas du tout vraiment, mais j’observe ce que font les uns et les autres. Je me défonce sur ce qui me plaît vraiment. Je vais bosser et faire en sorte que ça marche. Si ce n’est pas le cas, je finirai mon MBA aux Etats-Unis et je ferai de l’audit dans un cabinet financier en costume cravate (rires). J’ai 23 ans, j’ai la vie devant moi.

Secret Story c’est un tremplin professionnel ?

Oui c’est sûr ! Mais pas seulement c’est aussi une formidable expérience humaine.

En parlant de rapports humains, où en es-tu avec Sabrina ?

Tout a été dit dans la presse. Ce que je peux dire c’est qu’on se parle, on se voit pour des soirées de représentation, on n’est pas fâchés. J’essaie de ne pas me prendre la tête, je ne peux pas changer la situation. Vous savez quand il pleut dehors, ça ne sert à rien d’espérer qu’il fasse beau, c’est comme ça !

Avec les autres candidats, vous vous êtes revus ?

En fait je suis copain avec Cyril de l’an dernier… Mais sinon chacun suit son chemin, on est tous très occupés. Mais on s’envoie des sms. Sinon j’ai un projet avec Martin de lancer une marque de vêtements, on travaille ensemble là-dessus.

Que peut-on te souhaiter pour la suite ?

Que mes projets d’écriture de carnets de voyage aboutissent. J’aimerais aussi écrire un scénario, pourquoi pas !