Angleterre : Arsenal écrase Chelsea et se relance !

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-10-31T17:17:00.000Z, mis à jour 2011-10-31T17:27:20.000Z

Avant d'affronter Marseille mardi, Arsenal a étrillé Chelsea samedi, 5-3, avec un triplé de Robin Van Persie. L'équipe d'Arsène Wenger se relance en Premier League et prépare la Ligue des Champions.

Arsenal a connu un mois d'août dramatique : match nul 0-0 à Newcastle, défaite 0-2 à domicile face à Liverpool, et une humiliation reçue à Manchester face à United, 8-2. Après quelques cahots (défaites à Blackburn et Tottenham), Arsenal semble bien redresser la barre.

Chelsea accueillait samedi un Arsenal qui avait perdu toutes ses confrontations face à des « gros (MU, Liverpool, Tottenham). Les 2 équipes ont livré un spectacle de toute beauté, avec un score final de 5-3 pour Arsenal, et une évolution du score haletante : 1-0, 1-1, 2-1, 2-2, 2-3, 3-3, 3-4 et 3-5. Les 2 défenses ont évident été en grande difficulté (Mertesacker et Santos d'un côté, Terry de l'autre), mais les attaques ont tout de même brillé : un Lampard retrouvé à Chelsea (et Mata qui confirme), de très bons Ramsey et Gervinho, Walcoot et Van Persie énormes à Arsenal.

Le nouvel entraineur portugais de Chelsea est connu pour sa placidité, et a donc dédramatisé face à la presse : « Je suis fier de la manière dont on joue. Nous avons perdu sur des détails. Je ne changerai pas d'organisation. Avant ce match, nous avions la troisième défense de Premier League ! » Face à une faillite aussi totale que celle de son équipe à Stamford Bridge, il a pourtant craqué : selon le Daily Mail, il aurait passé un savon mémorable à ses joueurs le lendemain, leur imposant ensuite un décrassage très intensif.


Comme Marseille en France, Arsenal est donc en train d'effacer, match par match, le retard pris dès le début de la saison : 5 victoires d'affilée dont 3 en Premier League, qui les ramène à la 7ème place, à 3 points de Chelsea et 7 de Manchester United (City étant loin devant, à 12 unités). Avant le match face à Marseille, Arsène Wenger savoure : « La victoire à Chelsea est une étape. Nous devons encore progresser. Ce qui compte maintenant, c'est de jouer de nombreux grands matches ».

Arsenal doit maintenant confirmer en Premier League (pour assurer une qualification vitale pour la prochaine C1) et en Ligue des Champions, une victoire face à l'OM lui assurant la qualification pour les 8èmes. Mais les Marseillais feront ce qu'ils peuvent pour l'éviter...