Arsenal souhaite croire au miracle face au Milan AC

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-03-06T10:05:00.000Z, mis à jour 2012-03-06T11:56:10.000Z

Le club londonien reçoit ce soir le Milan AC en huitième de finale retour de la Ligue des champions. Etrillés en Italie (0-4), les joueurs d'Arsène Wenger se croient pourtant capables de renverser la situation à l'Emirates Stadium.

Les Gunners ont l'occasion de marquer l'histoire du club ce soir en réalisant l'impensable.




On les croyait cuits. Après la valise milanaise et l'élimination en Coupe d'Angleterre face à Sunderland, Arsenal donnait l'impression d'une équipe au fond du trou. La réaction d'orgueil démontrée lors du derby face à Tottenham (5-2) combinée à la victoire de prestige arrachée à Liverpool (1-2) samedi dernier ont fait renaitre l'espoir. Au point même d'imaginer une qualification en Ligue des champions ? Les supporters anglais répondent par l'affirmative.




Interrogé en conférence de presse, Arsène Wenger a affirmé qu'il croyait son équipe capable de renverser des montagnes. L'entraineur français s'est montré impatient d'en découdre et qu'une large victoire serait un souvenir inoubliable dans sa carrière « cela serait mon plus grand exploit. Je suis heureux de pouvoir vivre ces moments » tout en réaffirmant que ses joueurs ont la capacité pour marquer. Sur ses deux derniers matches à domicile, Arsenal a marqué 12 buts. Il n'en a besoin « que » de 5 ce soir.




Pour créer les conditions de cet exploit, Arsène Wenger jouera la carte offensive dès le départ. Il en est même forcé puisque les blessures n'épargnent pas son milieu de terrain. Privé d'Arteta, Diaby, Ramsey et avec Rosicky incertain, le Français devrait faire confiance à un quatuor devant composé d'Oxlade-Chamberlain, Walcott, Gervinho et Van Persie. Pas besoin de feuille de route, ces joueurs connaissent leur objectif.


Malgré ce regain d'optimisme londonien, les statistiques de la Coupe d'Europe amèneraient à plus de réalisme. Depuis 1970-1971, aucune équipe européenne n'est parvenue à se qualifier après avoir perdu 0-4 à l'extérieur.