Barcelone est attendu

Voir le site Téléfoot

Barcelone est attendu
Par Reuters|Ecrit pour TF1|2009-11-04T15:32:00.000Z, mis à jour 2009-11-04T15:32:00.000Z

En déplacement à Kazan mercredi (18h30), lors de la 4e journée de la Ligue des Champions, Barcelone tentera d'effacer la défaite concédée face aux Russes à l'aller (1-2). L'Inter est en danger à Kiev, tandis que Séville, Arsenal et l'Olympiakos peuvent valider leur billet pour les 8es de finale.

LIGUE DES CHAMPIONS - 4E JOURNEE


. GROUPE E


FIORENTINA (ITA) - DEBRECEN (HON)


LYON (FRA) - LIVERPOOL (ANG)


Après sa victoire à l'aller à Liverpool, Lyon peut entériner sa qualification en cas de nul ou de nouveau succès contre les Reds. Il ne lui resterait alors plus qu'à se battre pour le gain de la 1re place avec la Fiorentina, où l'OL se rend le 24 novembre. Remis en selle en L1 par leur victoire à Saint-Etienne, les Gones présentent une défense décimée (forfait de dernière minute de Clerc). Mais Liverpool n'est pas plus fringant, toujours privé de Gerrard et de Fabio Aurelio, alors que Torres n'est pas au mieux de sa forme. En crise avec une seule victoire lors de ses sept derniers matches, l'équipe de Benitez a toutefois montré contre MU, le 25 octobre, qu'elle était toujours capable de sursaut d'orgueil (2-0). Pour l'instant, les adversaires du groupe E se suivent tous avec trois points d'écart sur leur plus proche poursuivant et tous les scénarios restent possibles. Vainqueur spectaculaire à Debrecen lors de la dernière journée (4-3), la Fiorentina a de grandes chances de récidiver à domicile devant des Hongrois bons derniers avec zéro point.




. GROUPE F


RUBIN KAZAN (RUS) - FC BARCELONE (ESP)


DYNAMO KIEV (UKR) - INTER MILAN (ITA)




Battu à la surprise générale par Kazan, qui lui a infligé sa 1re défaite de la saison, Barcelone, qui devrait s'appuyer sur Marquez, Pedro et Henry, préservés samedi contre Osasuna, a les moyens de prendre sa revanche en Russie... et surtout de se donner de l'air dans le plus serré des groupes où les trois premiers sont à égalité. Avant de se déplacer en Catalogne, l'Inter, archi-souverain en Serie A mais dernier à un point des trois autres après ses trois nuls, a tout intérêt pour rester en course à réaliser une bonne opération à Kiev, qui avait su exploiter ses erreurs défensives à l'aller (2-2). A condition que le match se déroule normalement puisque l'Ukraine est à son tour touchée par l'épidémie de grippe H1N1 qui a déjà fait de nombreux morts. Le match est toujours programmé et des masques anti-grippe devraient être distribués au public.




. GROUPE G


UNIREA URZICENI (ROU) - GLASGOW RANGERS (ECO)


FC SEVILLE (ESP) - VFB STUTTGART (ALL)


Menant la danse avec cinq points d'avance, le FC Séville, qui reçoit Stuttgart, s'achemine tranquillement vers une qualification qui sera officielle en cas de victoire contre Stuttgart, triste 14e de son championnat et qui n'a plus marqué depuis trois matches. Une nouvelle défaite des Allemands ferait également les affaires des surprenants Roumains d'Urziceni. Un succès à domicile du Petit Poucet, actuellement 2e avec deux points d'avance sur la concurrence, devant les Rangers, leur offrirait en effet un petit matelas avant deux déplacements à Séville et Stuttgart.




. GROUPE H


ARSENAL (ANG) - AZ ALKMAAR (P-B)


STANDARD LIEGE (BEL) - OLYMPIAKOS (GRE)


Arsenal et l'Olympiakos, qui ont fait le break sur Alkmaar et le Standard, entérineront leur qualification en cas de succès conjoints. Les deux premiers comptent en effet chacun cinq point d'avance sur leur adversaire du jour, Alkmaar pour Arsenal et le Standard pour l'Olympiakos.