Blanc reste le favori

Voir le site Téléfoot

Blanc : 'Il faut réagir'
Par Eurosport|Ecrit pour TF1|2010-05-03T15:50:08.000Z, mis à jour 2010-05-03T15:50:08.000Z

Interrogé au sujet du futur sélectionneur de l'équipe de France, Jean-Pierre Escalettes a laissé entendre que Laurent Blanc était toujours son premier choix pour succéder à Raymond Domenech. "Il décidera", a dévoilé le président de la FFF dans les colonnes de Sud Ouest.

Depuis l'annonce d'un "short-list" concernant le successeur de Raymond Domenech, la FFF ne veut plus s'avancer. Elle a même essayé, sans y parvenir, à brouiller les pistes. Mais, dimanche, Jean-Pierre Escalettes a lancé sans le vouloir un nouvel indice en direction de Laurent Blanc. Présent en Dordogne, le président a eu une phrase lourde de sous-entendus rapportée par Sud-Ouest. "Laurent Blanc est sous contrat jusqu'en 2011. Il reste quatre rencontres de Ligue 1, il faut le laisser travailler en paix. Après, il décidera. Personne ne peut choisir à sa place", a-t-il expliqué avant le match Bordeaux-Toulouse (1-0). Traduction : l'entraîneur des Girondins a en mains une proposition de la FFF et cette dernière attend désormais sa réponse.


La mauvaise passe traversée par Bordeaux n'aura donc rien changé. Laurent Blanc reste le grand favori pour prendre la tête des Bleus. Il faut dire que ses principaux concurrents lui ont laissé le chemin libre. C'est notamment le cas de Didier Deschamps, également pressenti, a affirmé qu'il serait toujours aux commandes de l'OM la saison prochaine. Resteraient alors Alain Boghossian et Jean Tigana à en croire la fameuse liste d'Escalettes. Mais un refus de Blanc serait assurément un coup dur pour l'équipe de France qui est actuellement "en difficulté" comme le reconnaît le patron de la FFF. Mais la réponse ne devrait plus tarder. Le futur sélectionneur doit être annoncé avec le début de la Coupe du monde, le 11 juin. Quant à champion, il se termine le 15 mai.