Chelsea : John Terry suspendu 4 matches

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par |Ecrit pour TF1|27/09/2012 à 06h44, mis à jour 27/09/2012 à 06h50

L'affaire Terry-Ferdinand est arrivée à son épilogue. Le joueur de Chelsea a été reconnu coupable de propos racistes. Il écope de 4 matches de suspension ainsi que d'une amende de 220 000 livres.

John Terry sait enfin. Après plusieurs mois de polémique, le capitaine des Blues connaît maintenant sa sanction. Pas sûr que le joueur décide de faire appel.

Une affaire vieille d'un an
C'est une histoire qui le suit comme son ombre. Une affaire qui l'a poussé, ce dimanche, a annoncé sa retraite internationale. Voilà maintenant presqu'un an que Chelsea affrontait les Queens Park Rangers. Lors de cette rencontre, John Terry est accusé d'avoir proféré des insultes racistes à l'encontre d'Anton Ferdinand, un joueur de QPR. Depuis, c'est une véritable déferlante qui s'abat sur l'ancien capitaine de la sélection anglaise.

Sanction pas vraiment sévère ?
Acquitté dans un premier temps par la justice civile en juillet dernier, John Terry est finalement convoqué par la Fédération Anglaise (FA). Interrogé depuis lundi à Wembley, le joueur de Chelsea a pu enfin connaître le verdict, ce jeudi. Terry est jugé coupable pour mauvaise conduite, il écope de 4 matches et 222 000 livres d'amende. Une sanction sportive pas vraiment lourde si on se réfère aux précédentes affaires. Pour des faits similaires, Luis Suarez avait lui récolté 8 matches de suspension.

Quelle suite ?
Désormais, John Terry dispose de 14 jours pour faire appel de la décision de la FA. Le joueur « a demandé par écrit les raisons ayant motivé cette décision, et les étudiera scrupuleusement avant de décider s'il fera appel » a-t-il expliqué par communiqué. De son côté, le club de Chelsea attend de connaître la décision de son joueur avant de formuler un commentaire.

Les sanctions prononcées par le conseil de discipline de la FA sont suspendues, en attendant un éventuel appel. John Terry pourra donc jouer ce week-end lors du choc face à Arsenal, samedi à 13h45.