Coupe du Monde : Le programme des quarts de finale avec nos favoris

Voir le site Téléfoot

error
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2014-07-02T10:35:00.000Z, mis à jour 2014-07-02T10:43:21.000Z

Après des huitièmes de finale de haute-voltige, place aux quarts de finale. Ceux-ci auront lieu vendredi et samedi. Découvrez le programme des rencontres de cette troisième phase de la Coupe du Monde, et nos favoris.

Que le suspense fut riche et l'émotion intense. Ces huitièmes de finale, s'ils n'ont guère réservé de grandes surprises, ont tenu les spectateurs en haleine, par le suspense qui en a émané. Cette phase a d'ailleurs donné lieu à un record, puisque cinq matches des huitièmes de finale sont allés en prolongation, un record dans l'histoire de la compétition selon Opta. Tous les premiers de la phase de groupes sont également passés. Les quarts de finale verront s'affronter quatre équipes européennes et autant de sélections latino-américaines.

Vendredi

France-Allemagne
Au terme d'une rencontre accrochée, la France a réussi à obtenir sa qualification pour les quarts de finale. Malmenée, l'Equipe de France doit son salut à Paul Pogba, qui a fait trembler les filets d'une très belle tête. Rassurés, les Bleus ont profité d'un but contre son camp de Yobo pour décrocher le ticket. Du côté de l'Allemagne, la route a été tout aussi sinueuse, si ce n'est plus. La bande à Löw s'est fait surprendre par une remarquable équipe algérienne, et il a fallu attendre les prolongations pour voir Schürrle ouvrir le score. Au bout du suspense, la Mannschaft s'impose 2-1. La rencontre entre la France et Allemagne s'annonce dont très indécise. Elle aura lieu vendredi à 18 heures, et sera diffusée sur TF1.
Notre favori : la France

Brésil-Colombie
Face au Chili, le Brésil est passé à deux doigts de la correctionnelle. Si les joueurs de Scolari ont très vite ouvert le score, ils se sont fait surprendre par Alexis Sanchez, auteur du but égalisateur. Au bout de la prolongation, Pinilla aurait même pu offrir la qualification à son équipe, mais la transversale en a décidé autrement. Il aura fallu une très grande prestation de Julio Cesar lors de la séance de tirs au but pour sauver la Seleçao. Pour la Colombie, le quart de finale a été acquis de manière plus sereine. Les hommes de Pekerman n'ont pas fait dans la dentelle, et se sont imposés 2-0 face à l'Uruguay, avec notamment le plus beau but de la Coupe du Monde, œuvre de James Rodriguez. Porté par la ferveur populaire, le Brésil semble pourtant intouchable. La rencontre aura lieu vendredi à 22 heures, et sera diffusée sur TF1.
Notre favori : le Brésil.

Samedi

Argentine-Belgique
Face à la Suisse, l'Argentine n'est pas passée loin de l'élimination. Comme quatre des huit autres huitièmes de finale, la rencontre s'est terminée lors de la prolongation. En toute fin de rencontre, sur un déboulé de Lionel Messi, c'est finalement Di Maria qui a délivré sa sélection. Blerim Dzemaili a pourtant eu l'occasion d'envoyer les deux équipes en séance de tirs au but, mais le poteau en a décidé autrement. A l'instar de l'Albiceleste, la Belgique a frôlé la sortie mardi soir. Hazard et consorts ont été poussés dans leurs derniers retranchements face aux Etats-Unis, et il a fallu attendre un but à la 93ème minute de De Bruyne pour voir le compteur débloqué. Les Diables Rouges s'imposent finalement 2-1. Argentine-Belgique s'annonce donc comme une rencontre assez indécise et ouverte, mais avec un Messi en forme, les Sud-Américains passeront. Le match aura lieu samedi à 18 heures, et sera diffusé sur TF1.
Notre favori : l'Argentine

Pays-Bas-Costa Rica
La vraie surprise de cette Coupe du Monde, c'est le Costa Rica. Après avoir triomphé face à l'Italie et l'Uruguay dans le groupe de la mort, la bande à Navas a confirmé sa dynamique face à la Grèce en huitième de finale. Mais il faut bien l'avouer, elle n'est pas passée loin de la sortie face aux Hellènes, et a dû s'employer pour remporter la séance de tirs au but. Quant au Pays-Bas, il a fallu un petit miracle pour atteindre les quarts de finale. Menée 1-0 jusqu'à 88ème minute, la bande à Robben doit son salut à Sneijder, qui a égalisé en toute fin de rencontre. Robben s'est ensuite chargé de transformer son penalty pour offrir le ticket à sa nation. Il faudra cependant montrer un visage plus convaincant pour sortir une équipe solide dans tous les secteurs de jeu. Le match aura lieu samedi à 22 heures.
Notre favori : les Pays-Bas