Départ de Blanc : la FFF et Bordeaux trouvent un accord

Voir le site Téléfoot

Blanc, ça attendra
Par Florence LOYAL|Ecrit pour TF1|2010-05-20T09:00:00.000Z, mis à jour 2010-05-20T09:00:00.000Z

La Fédération française de football (FFF), présidée par Jean-Pierre Escalettes, et les Girondins de Bordeaux, ont trouvé un accord concernant le recrutement de Laurent Blanc à la tête de l'équipe de France.

Un accord qui met fin à un différend entre la Fédération et les dirigeants bordelais

Ces derniers avaient estimé que le débauchage de Laurent Blanc, alors qu'il lui restait encore un an de contrat, avait représenté un "manque à gagner" estimé par le président Triaud à "20 millions d'euros".
En plus, Jean-Louis Triaud s'était élevé contre l'annonce "très prématurée" du nom de Laurent Blanc comme candidat possible à la succession de Raymond Domenech. "Une Fédération ne peut pas impunément aller débaucher un entraîneur en exercice. Elle a contribué à notre échec sportif".


Selon le quotidien sportif "L'Equipe", les Girondins obtiendraient finalement 1,5 million d'euros en réparation de leur préjudice.

Laurent Blanc est donc libre
Laurent Blanc, qui voudrait emmener Jean-Louis Gasset, son adjoint aux Girondins, peut désormais succéder à Raymond Domenech qui cèdera sa place après la Coupe du monde en Afrique du Sud.

A quand la nomination officielle de Laurent Blanc ?
Les instances dirigeantes du football français n'ont pas encore communiquées de date alors wait and see...