Equipe de France : Blanc pourrait aller voir ailleurs

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-04-17T08:24:00.000Z, mis à jour 2012-04-17T08:35:53.000Z

Dans un long entretien accordé au Parisien, le sélectionneur national se livre à deux mois de sa première compétition internationale. Avenir personnel et ambitions pour la France : Laurent Blanc n'élude aucun sujet.

Soumis à de nombreuses spéculations, le « Président » a tenu à clarifier la situation.




L'ancien coach bordelais est clair sur cette question : il pourrait tout à fait quitter les Bleus à la fin de l'Euro si « les positions se figent » avec la Fédération française de football. En désaccord avec le président Noël Le Graët sur l'agenda pour une prolongation à la tête de l'équipe nationale, Laurent Blanc avoue que les intérêts de Chelsea ou de l'Inter Milan sont « gratifiants » pour un entraineur et qu'en cas de « projet exceptionnel », il n'hésiterait pas à franchir le pas.


Au mois de janvier, Telefoot abordait avec ses consultant l'avenir de Laurent Blanc chez les Bleus.





Malgré ces considérations personnelles, Laurent Blanc reste fermement « concentré sur l'Euro ». La belle prestation de l'Equipe de France en Allemagne (2-1) lors du dernier match amical laisse entrevoir un visage conquérant que le sélectionneur souhaite « reproduire » en compétition continentale. Les échecs de 2008 et 2010 sont une source de motivation selon lui pour les heureux élus du mois de juin : « ils ont la possibilité de commencer à écrire quelque chose. De recréer un truc. » Charge aux joueurs de préciser ces propos.




Interrogé sur son ami Didier Deschamps, le coach des Bleus souligne qu'ils disposent tous les deux de la même conception du poste d'entraineur : «Avec notre approche du métier on n'est pas forcément des bâtisseurs. » L'ancien défenseur central reste persuadé que son capitaine de l'époque endossera un jour le rôle de sélectionneur : « Il a ce métier au plus profond de lui-même et il le fait pour gagner. »


Le sélectionneur national devrait annoncer une première liste pour l'Euro « autour du 10 mai » selon Philippe Tournon, directeur de la presse, tandis qu'une deuxième liste interviendrait une semaine après.