FC Barcelone : Xavi parle encore de Fabregas

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-07-20T14:06:00.000Z, mis à jour 2011-07-20T14:19:24.000Z

Xavi ne manque pas une occasion de parler du transfert de Cesc Fabregas au FC Barcelone. Cette fois-ci, il a pris le temps de s'excuser auprès d'Arsenal et Arsène Wenger.

Dans le feuilleton du transfert de Cesc Fabregas d'Arsenal au FC Barcelone, Xavi s'impose comme un personnage central. En conférence de presse, il a pris le soin de répondre aux critiques d'Arsène Wenger à propos de ces déclarations sur le sujet.


Le génial milieu de terrain catalan s'était étendu dans la presse sur l'envie de Fabregas de quitter Arsenal pour Barcelone. Il le regrette à demi-mot : « Je me sens mal, mon intention n'était pas d'offenser Wenger ou les intérêts d'Arsenal. [Fabregas] est évidemment un joueur d'Arsenal et il a un contrat ». Peut être recadré par Guardiola (à l'attitude plus modérée), il considère quand même les réactions à ses propos « démesurées ».




S'il ne veut pas « offenser » Arsenal, il ne renonce pas pour autant à voir son camarade en sélection revenir dans son club formateur. Il s'improvise presque porte-parole : « Je ne veux pas entrer dans une guerre des mots, je trouve ça absurde. Je ne regarde que les intérêts de Cesc et du Barça, et nous savons que Cesc veut venir ». Et il est optimiste : « Il semble qu'Arsenal est plus disposé à vendre cette année que les années précédentes ».







C'est un sujet qui déchire presque la catalogne : la venue de Fabregas va-t-elle freiner la progression de la nouvelle perle de la Masia, Thiago Alcantara ? Xavi ne s'en inquiète surtout pas : « Thiago est un joueur qui a beaucoup de talent. Il a été un joueur important à des moments clés de la saison dernière et il sera cette année, de plus en plus. En football, tous les joueurs sont compatibles, et les bons encore plus. En particulier pour nous, qui avons un jeu basé sur le milieu de terrain ».


Xavi continue donc de décliner la ligne officielle de son club, qui espère et attend le retour de Fabregas, pour constituer un milieu de terrain effrayant, au moins sur le papier. Un milieu de terrain qui a déjà remporté une Coupe du Monde avec l'Espagne.