Ligue des champions : les compos de PSG-FC Bâle

Voir le site Téléfoot

Thiago Silva - PSG
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2016-10-19T10:32:17.949Z, mis à jour 2016-10-19T11:08:51.512Z

Paris doit s’imposer à domicile ce mercredi 19 octobre face au FC Bâle. Les hommes d’Unai Emery ont besoin de se rapprocher de la qualification et au moins rester à la hauteur d’Arsenal. Ce sera sans deux joueurs importants.

Frustrés lors de la 1ère journée de la phase de poules de la Ligue des champions (groupe A) face à Arsenal le 13 septembre (1-1), les Parisiens remettent le couvert à domicile pour la 3e journée. Ce mercredi 19 octobre, le FC Bâle vient défier le champion de France au Parc des Princes.

Les tauliers de retour en défense


Leader avec 4 points à égalité avec les Gunners, le PSG part favori face au champion de Suisse. Tout autre résultat qu’une victoire serait vu comme une contre-performance à domicile. Après avoir fait souffler plusieurs cadres ces derniers jours, Unai Emery devrait aligner son équipe-type ou presque. En défense, devant le gardien Alphonse Areola, Marquinhos va retrouver Thiago Silva en charnière centrale. A droite, Serge Aurier doit reprendre sa place. A gauche, confiance devrait être accordée à Scherrer Maxwell.

Pastore out, Motta aussi


Paris est privé de deux joueurs, et pas des moindres. Javier Pastore soigne toujours ses mollets et ne sera donc pas présent ce soir. Autre forfait acté : celui de Thiago Motta. Le vice capitaine souffre des muscles fessiers. Adrien Rabiot devrait le remplacer dans l’entrejeu, aux côtés de Marco Verratti et Blaise Matuidi. Angel Di Maria, à gauche, et Lucas, à droite, vont soutenir l’attaquant de pointe Edinson Cavani. Presnel Kimpembe n’est pas retenu.

Pas de star à Bâle


Du côté bâlois, l’entraîneur Urs Fischer devrait aligner un 4-5-1 dont la composition n’a, a priori, pas de quoi faire trembler le PSG. Le milieu de terrain Taulant Xhaka, frère du Gunner Granit et international albanais aperçu pendant l’Euro 2016, sera au cœur du jeu. L’Argentin Matias Delgado, n°10 dans le dos et brassard de capitaine au bras, sera à la baguette, juste en soutien de l’expérimenté attaquant autrichien Marc Janko. Le portier tchèque Tomas Vaclik devra résister aux assauts parisiens.